Deauville - 25 août 2018

24HRS FOR THE OCEAN
Une journée pour sensibiliser le grand public à la protection des océans et du littoral

24 HEURES POUR LES OCÉANS À DEAUVILLE
L’Océan peut être considéré comme le grand chef d’orchestre de la vie sur Terre. Il couvre plus de 70% de la surface du globe, et abrite la plus grande partie de la biosphère encore inexplorée. Pompe à carbone et producteur d’oxygène, l’océan et les organismes qu’il recèle jouent un rôle majeur dans la régulation du climat de la Terre, tout en étant de plus en plus affectés par les changements globaux. Les Climatologues s’inquiètent des bouleversements qui s’accumulent et affectent notre planète bleue. L’Océan change, se transforme, s’épuise aussi à force d’être exploité par l’homme ou affecté par les changements climatiques. La santé de l’Océan est devenue un enjeu crucial pour le devenir de la planète.
En 2018, l’association "Time for the Ocean" souhaite donner un coup de projecteur sur l’Arctique. Le changement climatique, induit par une modification des flux de chaleur et de rayonnement dans l’atmosphère, impacte avec force cette partie du globe qui joue un rôle essentiel dans les équilibres climatiques mais présente aussi des intérêts patrimoniaux, économiques et culturels immenses.

CONSACRER 24 HEURES À L’OCÉAN, C’EST PLONGER DANS L’ESSENTIEL : UNE JOURNÉE SINGULIÈRE POUR UN ENJEU VITAL.
Un jour de mobilisation collective pour prendre en main notre destin. Artistes, scientifiques, décideurs, entrepreneurs, personnalités s’engagent en faveur de la sauvegarde de l’Océan. Ils se rassemblent pour soutenir cette cause fondamentale. Ils en appellent au grand public avec un événement à forte résonance pour éveiller les consciences.
• Par l’impact de l’image : une exposition grand public "Arctique : Nouvelle frontière" de Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen, un projet sur les conséquences de la fonte de la banquise – et sa disparition totale à moyen terme – pour la planète récompensé par le Prix Carmignac du Photojournalisme, présidé par le climatologue Jean Jouzel et sous le haut-patronage de la Ministre Ségolène Royal, ambassadrice pour les Pôles, consacré à l’Arctique en 2018.
• Par des projections : avec le film « Voyage au coeur de la machine climatique ».
• Par le pouvoir du verbe : avec une Conférence " Voyage au coeur de l’Arctique " en présence de Jean-Claude Gascard, Directeur de recherche émérite au CNRS et Directeur scientifique de Tara Arctic
.