Menu

Arthus Bertrand lance un nouveau produit inspiré des Planches de Deauville

Après le fameux sac parasol LONGCHAMP, une ligne de vêtements sportswear éditée par ARMOR LUX, une capsule avec AGNES.B . Deauville dévoilait il y a deux ans des bracelets « manchette » dessinés en collaboration avec le groupe ARTHUS-BERTRAND. 2018 marque la création d’un pendentif dans le même esprit, reproduisant le dessin des lices des Planches de Deauville, symbole très connu de la ville.

LES LICES DES PLANCHES : SYMBOLE DE DEAUVILLE

Plusieurs produits portent déjà le fameux symbole que l’on retrouve sur les lices des cabines des Planches. Construit en 1923, le fameux établissement des bains de mer affiche une architecture Art Déco. Les visiteurs du monde entier apprécient la modernité et la pureté de ses lignes ainsi que ses décors de mosaïques. La Ville entend poursuivre ses collaborations autour de ce dessin symbole de la créativité architecturale de la ville.

 

Cette licence de marque s’inscrit – comme les autres licences Deauville - dans une stratégie de protection et de valorisation du nom DEAUVILLE, stratégie à la fois porteuse de sens pour ses consommateurs et susceptible de générer des recettes pour soutenir le développement de l’attractivité du territoire.

Ce printemps, Deauville s’est engagé dans le lancement de deux autres produits « phare » : une gamme de vaisselle avec la marque Guy Degrenne et l’Eau Paris-Deauville en collaboration avec la célèbre maison Chanel.

LE GROUPE ARTHUS-BERTRAND

Tout au long de son histoire, le Groupe s’est développé autour de 4 valeurs majeures, gages de sa pérennité et moteurs de son développement depuis sa création : la tradition, la qualité, la créativité et le savoir-faire technique.

L'histoire

En 1802, Napoléon alors consul de France, crée l’ordre de la Légion d’honneur pour récompenser à la fois la bravoure militaire et le mérite civil. Profitant de cette opportunité, un officier militaire, Michel-Ange Marion, crée en 1803 une entreprise de broderie, passementerie, drapeaux et insignes, qui fournit à ses débuts l’essentiel de la broderie militaire et les drapeaux de l’armée. Parallèlement, un autre officier de l’armée révolutionnaire, Claude Arthus Bertrand, crée également en 1803 une entreprise dans le domaine de l’édition. Très respectés sous l’Empire, les deux hommes seront chacun décorés de la Légion d’honneur. Les deux familles s’unissent en 1862 à l’occasion du mariage de deux de leurs petits-enfants.

L’entreprise se lance ensuite dans la fabrication de décorations et de médailles et installe un magasin ainsi que les bureaux de la société place Saint Germain des Prés, lieu emblématique de la marque. La Première Guerre Mondiale accroit l’activité et la visibilité de la Maison Arthus-Bertrand, notamment lauréate du concours pour la création de la Croix de Guerre. Bénéficiant après le conflit du prestige de la France victorieuse, elle devient le fournisseur en médailles et décorations de très nombreux pays d’Europe Centrale, du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Amérique du Sud, où elle se développe tout particulièrement à partir de 1938 avec l’acquisition de la société Lemaître. Cette ouverture internationale va permettre à Arthus-Bertrand de se doter d’un très riche fonds historique de matrices de frappe (poinçons) lui permettant de possibles rééditions. La Maison se lance ensuite dans la fabrication d’insignes militaires métalliques (insignes de régiments…), puis poursuit sa diversification dans la production de médailles de baptêmes et de bijoux. Après la seconde Guerre Mondiale, Arthus-Bertrand devient le fournisseur attitré de divers ministères. Elle se voit notamment confiée en 1963 la conception et la confection de l’Ordre National du Mérite. La société se verra également référencée par la suite pour la fabrication des épées d’académiciens et de colliers dédiés aux Présidents de la République. A partir des années 1980, le Groupe ouvre sa gamme à des produits nouveaux et originaux, tels que le pin’s, dont le Groupe est à l’origine et qui contribua à accroître sa notoriété. Dans les années 2000, le Groupe décide de développer son réseau de magasins en propre, en ouvrant dès 2000 un deuxième magasin à Paris (avenue Victor Hugo), un nouveau à Lille en 2006, puis son troisième magasin parisien (rue Royale) en 2010, et enfin de début 2011, à  Bordeaux, Lyon, Toulouse, Deauville, Cannes, Bruxelles ; l’ensemble des magasins étant situés dans des implantations de premier ordre en centre-ville. Cette politique de distribution en propre est accompagnée de l’ouverture d’un site de e-commerce.

Les sociétés opérationnelles du Groupe Arthus-Bertrand réalisent aujourd’hui un CA consolidé d’environ 36 M€ et emploient 263 salariés. La marque Arthus-Bertrand, positionnée sur le marché haut de gamme, continue à renforcer sa visibilité en France via notamment une politique d’implantation de boutiques et une communication plus active. La Maison Arthus-Bertrand dispose d’une grande diversité de compétences. 4 types d’activités caractérisent le Groupe :
- Le marché du « mérite » : fabrication de décorations, médailles, et insignes,
- La bijouterie et l’horlogerie,
- Les objets de communication : de l’objet exclusif sur-mesure aux porte-clés,
- La sous-traitance industrielle : correspond à la fabrication d’accessoires pour le monde du luxe.
Ce mix d’activité relativement pérenne fait aussi souvent l’objet de commandes exceptionnelles (évènements politiques ou militaires majeurs, compétitions sportives…). Cette diversité en termes de métier et de circuit de distribution est un atout fort car elle permet une bonne diversification des risques, gage de sa pérennité, notamment en temps de crise.

DEAUVILLE, LA MARQUE

Identité, histoire, forces économiques, patrimoine, qualité de vie, paysages, depuis sa création, Deauville met en lumière son territoire dans une recherche d’attractivité permanente.

En 2007, Philippe Augier, Maire de Deauville, fait le constat que la marque Deauville est trop souvent détournée au profit d’intérêts privés sans lien avec le territoire. Il organise la protection juridique du nom Deauville et travaille dans le même temps au développement de licences de marque et de produits dérivés porteurs de sens pour la ville. Deauville fonde sa stratégie économique sur le développement d’un tourisme responsable : protection patrimoniale, qualité d’accueil, création d’infrastructures touristiques de haute qualité, politique événementielle à vocation culturelle et sportive, recherche de nouvelles formes de tourisme, soutien aux forums et rencontres qui font bouger les choses. La marque déposée et protégée DEAUVILLE est l’expression d’une identité, d’un positionnement, d’une ambition partagée : développer la notoriété de Deauville et d’affirmer fortement son positionnement - un lieu de rassemblement culturel et touristique, un lieu de créativité, de rencontre et de bien-être. La marque DEAUVILLE met en lumière les réussites individuelles ou collectives du territoire, les équipements, les événements, les rencontres, qui font vivre son territoire. Elle est partageable par l’ensemble des acteurs économiques, culturels, associatifs qui adhérent à ses valeurs et à ses ambitions.

Pratique

Le pendentif, en argent 925/1000ème, sera vendu en exclusivité, pendant tout l’été, dans la boutique Arthus-Bertrand, 105 rue Eugène Colas à Deauville