French Dutch English German Spanish

Menu

« ASSASSINS ET VOLEURS » VA VOUS AMUSER

Du 22 juin au 1er août 1956, on tourne à Deauville « Assassins et voleurs ». Des Planches à la place Morny, sous le porche du casino, devant l'hôtel Normandy, la visite de la cité balnéaire est exhaustive.
Installez-vous confortablement et profitez de ce rayon de soleil.

J’avais 30 ans et j’étais à Deauville, sur la plage, en quête d’une aventure – je ne vous le cacherai pas – lorsque la créature la plus aguichante que j’ai vue de ma vie me passa brusquement sous le nez. Comme elle sentait bon ! Hors, un instant plus tard, je la vis qui se jetait à la mer, comme on se jette à l’eau en désespoir de cause. Comme elle nageait bien, et comme elle allait vite et comme elle allait loin. Tellement loin d’ailleurs que je m’en suis inquiété…
Ainsi commence le récit de la vie de Philippe d’Artois alias Jean Poiret.

Les coulisses du tournage par Philippe Lenoir, journaliste passionné de cinéma

Sacha Guitry fut l'une des figures marquantes de la vie mondaine de Deauville. Le dramaturge fut un amoureux de la Normandie toute sa vie, passant une partie de son enfance à Saint-Martin-de-La Lieue, profitant des bains de mer enfant à Villerville, se mariant une fois sur ses cinq noces à Honfleur et faisant l'acquisition d'un manoir à Yainville dès 1913. C'est la déclaration de la guerre entre la France et l'Allemagne à l'été 1914 qui décide Sacha Guitry à rejoindre Deauville où il croise le poète Guillaume Apollinaire et la danseuse Isadora Duncan.

Suite à ce séjour forcé, Sacha Guitry restera fidèle à la cité balnéaire où il situe l'intrigue de Désiré, une pièce de théâtre créée en 1927 où il s'attribue le rôle-titre du valet de chambre séducteur. Il réalisera en 1937 l'adaptation au cinéma de son œuvre dans son style si particulier de théâtre filmé qui lui évite de tourner à Deauville. Il faudra attendre 1956, époque où les tournages extérieurs se multiplient grâce à des caméras plus mobiles, pour que Sacha Guitry tourne son avant-dernier film, Assassins et voleurs, à Deauville. Le cinéaste sort épuisé par la réalisation d'ambitieux films d'époque dont Si Versailles m'était conté et Napoléon, avant de mettre en scène cette comédie caustique et moderne, qu'il espérait jouer en compagnie de Michel Simon.

Mais Sacha Guitry, très malade, est condamné à la chaise roulante et réalise le film sous morphine. Il confie les rôles principaux à Jean Poiret et Michel Serrault dans cette histoire où un aristocrate fait accuser un voleur de ses propres forfaits. Les scènes à Deauville sont nombreuses, notamment dans une scène où Jean Poiret cherche une jeune femme (Magali Noël) à bord de sa voiture décapotable.. Malgré la maladie, le film est un condensé de désinvolture cynique fidèle à l'esprit du maître.

En détails

Réalisation : Sacha Guitry (certaines scènes ont été assurées par le producteur Clément Duhour en raison de la maladie du cinéaste).

Scénario, dialogues et adaptation : Sacha Guitry.

Dans les rôles principaux : Jean Poiret, Michel Serrault, Magali Noël, Darry Cowl, Pierre Larquey, Pauline Carton.

Le duo Poiret/Serrault avait déjà tourné ensemble, mais c'est leur premier film en tête d'affiche.

Le film sort sur les écrans le 8 février 1957. Sacha Guitry, son réalisateur, meurt le 24 juillet 1957, soit un an après le tournage.