Au Festival de Pâques de Deauville

Les musiciens se préparent à affronter les métiers de la musique

Yves Petit de Voize, directeur artistique du Festival de Pâques raconte pourquoi Deauville s'engage pour les jeunes talents de la musique. Découvrez ici les fondements du Festival où les générations de jeunes chambristes se succèdent depuis 22 ans ainsi que l’ont voulu ses fondateurs de 1996 : Renaud Capuçon, Jérôme Pernoo, Jérôme Ducros, Nicholas Angelich. Le principe est resté le même : lire le plus d’œuvres possible et les jouer souvent pour la première fois en concert.

Claude Doaré

En 1996, Philippe Augier croit immédiatement au projet singulier et exigeant du Festival de Pâques, un rendez-vous musical qui est surtout un projet collectif élaboré par de jeunes solistes. Pendant quelques années, ils ont à Deauville, le loisir de vérifier leurs intuitions artistiques et de se forger de réelles convictions musicales. Etre ce lieu de résidence vers lequel des artistes en formation viennent se ressourcer, reprendre leur souffle et partager, est un bonheur pour un Maire qui aime la musique et privilégie l’éducation artistique.

Claude Doaré
Claude Doaré
Claude Doaré

Le rendez-vous de la jeune génération

Animé depuis l’origine par Yves Petit de Voize - généreux fédérateur - le Festival est devenu le rendez-vous de ce que la jeune génération de virtuoses compte de meilleur. Année après année, de nouveaux venus plus soucieux d’exploration collective que de succès individuels font le pari de la liberté. A la première génération des Capuçon (s), Angelich, Pernoo, Ducros de 1996 et à leur Philharmonie de Chambre (orchestre moderne qui les associait à tous leurs jeunes collègues chambristes) succéda, généreusement adoubée par ses aînés, celle de Jérémie Rhorer, Gautier Capuçon, Henri Demarquette, Stéphanie Marie Degand, Florent Héau, Jérôme Comte, Bertrand Chamayou, Julien Chauvin, Atsushi Sakaï, Jonas Vitaud, Philippe Jaroussky, Antoine Tamestit, Lise Berthaud et le quatuor Ebène.

En sortant du conservatoire, les musiciens ont encore tout à apprendre. Pour faire une carrière internationale, il faut beaucoup travailler, faire des sonates, des concertos, de la musique de chambre et de l'orchestre. On apprend tout ça à Deauville !
Yves Petit de Voize - Directeur Artistique du Festival

Les Mots du Festival de Pâques - "Académie Festival"

Ils seront au Festival

Agrandir

Justin Taylor - © Claude Doare

Augustin Dumay - © Toshiyuki Urano

Adam Laloum © Carole Bellaiche

Adelaide Ferriere © Yves Rousseau

Adèle Charvet © Alice Pacaud Photography

Bertrand Chamayou © Marco Borggreve Erato

Célestin Guérin © Valeria Curti

David Chalmin © Umberto Nicoletti

David Kadouch - © ERAT0 WARNER

François Salque © Doare

Guillaume Bellom © Doare

Lise Berthaud © Doare

Louise Pierrard © Doare

Mathilde Calderini © Doare

Pierre Fouchenneret © Doare

Philippe Hattat © E.Gaume

Pierre Dumoussaud © N.Colmez

Sophie de Bardonnèche © Jean-Baptiste Pellerin

Sylvain Sartre © Jean-Baptiste Millot

Théotime Langlois de Swarte © Doare

Victor Julien-Laferrière

Réduire

Justin Taylor - © Claude Doare

Augustin Dumay - © Toshiyuki Urano

Adam Laloum © Carole Bellaiche

Adelaide Ferriere © Yves Rousseau

Adèle Charvet © Alice Pacaud Photography

Bertrand Chamayou © Marco Borggreve Erato

Célestin Guérin © Valeria Curti

David Chalmin © Umberto Nicoletti

David Kadouch - © ERAT0 WARNER

François Salque © Doare

Guillaume Bellom © Doare

Lise Berthaud © Doare

Louise Pierrard © Doare

Mathilde Calderini © Doare

Pierre Fouchenneret © Doare

Philippe Hattat © E.Gaume

Pierre Dumoussaud © N.Colmez

Sophie de Bardonnèche © Jean-Baptiste Pellerin

Sylvain Sartre © Jean-Baptiste Millot

Théotime Langlois de Swarte © Doare

Victor Julien-Laferrière

Tout savoir sur le

22e Festival de Pâques

Pratique

Les concerts se déroulent à la Salle Elie de Brignac, dédiée habituellement aux ventes de chevaux. Son architecture intérieure en bois lamellé permet d'obtenir un son acoustique de très haute qualité. Disposés en amphithéâtre, les quelques 550 places garantissent ce qui est précieux lors d'un concert : la proximité avec les artistes.

Tarifs :
- 1 concert : 30 € (membres de l'association : 25 €, - 18 ans, étudiants et demandeurs d'emploi : 10 € avec réservation, gratuit 1h avant le concert à la billetterie de la salle Elie de Brignac et dans la limite des places disponibles.)
- Abonnement 7 concerts : 170 € (membres de l'association : 130 €)

Ouverture de la billetterie le 19 février 2018
Centre International de Deauville (CID)
1, avenue Lucien Barrière, 14800 Deauville
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h (sans interruption)
Tél : 02 31 14 14 74
billetterie@congres-deauville.com

Vente sur place avant le concert – ouverture 1h avant le concert
Et sur internet : www.badgecid.com