Avec la disparition de Roger Taillibert, la piscine Olympique de Deauville perd son architecte

En 1965, Roger Taillibert, jeune architecte de 39 ans, conçoit et dessine la piscine Olympique de Deauville à la demande de Lucien Barrière.  Cette construction inaugurée en juillet 1966 va lancer la carrière et mettre en lumière la créativité et l’audace d’un grand architecte du XXe siècle.

Par la magie d’une réalisation audacieuse, Roger Taillibert propulse Deauville dans la modernité et son architecture au seuil d’une historique destinée.
Alain Orlandini

La piscine Olympique de Deauville, alimentée avec de l’eau de mer, sera l'un des premiers grands projets en France de Roger Taillibert. Sa forme très innovante, telle une grande sculpture de béton blanc, lui est inspirée par la forme des vagues et tourne le dos à l’architecture anglo-normande alors très en vogue sur la côte Normande. Au-delà de la forme du bâtiment sa technique de construction en béton pré contraint est très innovante. Elle met en œuvre un procédé de voiles minces à longue portée, expérimenté au début des années 1960 dont Roger Taillibert sera le spécialiste.

Saluée unanimement en France et à l’étranger, cette création architecturale va susciter immédiatement deux commandes prestigieuses pour Roger Taillibert : Le Parc des princes à Paris (1967 -1972) et Le complexe olympique de Montréal (1972 -1976).

Sandrine Boyer Engel
Sandrine Boyer Engel
Sandrine Boyer Engel

Les 17 et 18 septembre 2016, à l’occasion des Journées Européennes du patrimoine, la Ville de Deauville rendait un hommage à Roger Taillibert pour fêter les 50 ans de cette piscine, avec une rencontre publique et une visite commentée de la piscine par son architecte. Le dimanche matin, une plaque patrimoniale, apposée sur la façade de la piscine, a été dévoilée par Philippe Augier, Maire de Deauville et Roger Taillibert.