French Dutch English German Spanish

Menu

Bertrand Bonello

membre du Jury Palmarès du 47e Festival du Cinéma Américain

Réalisateur, Scénariste, Producteur, Compositeur

"Qu’on res­sente ou s’inspire du réel est pour moi une néces­si­té, mais il faut ensuite s’en déga­ger et se l’approprier. Se sen­tir libre."

Avec huit longs métrages – dont trois pré­sen­tés en com­pé­ti­tion au Fes­ti­val de Cannes, Tire­sia (2003), L’Apollonide – Sou­ve­nirs de la mai­son close (2011) et Saint Laurent (2014) –, huit courts métrages, une expo­si­tion au Centre Pom­pi­dou (« Réso­nances », 2014), un livre (« Films fan­tômes »), trois albums et de nom­breuses inter­ven­tions musi­cales (il est membre du col­lec­tif Lau­rie Mar­ko­vitch et com­pose la musique de tous ses films), Ber­trand Bonel­lo est un artiste aus­si sul­fu­reux qu’accompli, qui ne cesse de sur­prendre par sa sin­gu­la­ri­té dans le pay­sage de la créa­tion contem­po­raine. L’étrangeté qui se dégage dès son pre­mier film inti­miste Quelque chose d’organique, se pro­pa­ge­ra dans toute son œuvre jusqu’au fan­tas­tique assu­mé de son der­nier film en date Zom­bi Child, pré­sen­té à la Quin­zaine des Réa­li­sa­teurs en 2019.