Menu

Etienne Briand

Invité au Festival Livres & Musiques 2018

Suite à des études d’Arts du Spectacle à l’université de Rennes, Etienne Briand fait plusieurs stages au TNB sous la direction de Stanislas Nordey, Olivier Dupuy, Serge Tranvouez. Il poursuit sa formation de comédien à l’ACTEA Cité Théâtre à Caen pendant deux ans (2002/2004) où il suit des stages dirigés par Mladen Materich, François Lazarro, Paul Chiriboutsa, Philippe Müller, Yves Marc et Claire Heggen. En parallèle il obtient son diplôme d’études musicales en trombone au Conservatoire de Caen. Engagé dans des créations de la Scène Nationale d’Evreux sous la direction de Jacques Falguières, il intègre son équipe pédagogique.
Artiste associé des Ouranies Théâtre depuis la création de la compagnie en 2012 aux côtés de Virginie Boucher, il imagine des dispositifs scéniques singuliers au service du propos artistique de la compagnie : interprète seul en scène dans Dompter la Bicyclette de Mark Twain et L’Apprenti Sorcier de Goethe, il explore les interactions entre jeu d’acteur et vidéo scénique. En 2015, s’appuyant sur l’usage des nouvelles technologies, il tisse un lien entre souvenirs et oeuvres d’art pour sa mise en scène du projet « Les Réminiscences du Musée ». Avec la création en extérieure « La Dentelle à fleur de Peau » il explore la projection vidéo sur des éléments naturels et architecturaux au travers d’un support translucide. Dernièrement, il conçoit « La Puce à l’Oreille » une installation/performance : équipé de casques audio, le public écoute des textes lus par un comédien, mixés « en live » avec une création sonore originale.

 

La Puce à l’Oreille –Les Ouranies Théâtre

Nous adaptons pour la scène différents formats d’œuvres littéraires en cherchant à créer le décalage par des propositions de jeu innovantes. Pour cela, nous questionnons tous les possibles entre la présence de l’acteur en scène et les projections d’images sonores et visuelles. Nos créations visent à plonger le spectateur dans un imaginaire fort grâce à une utilisation singulière des nouvelles technologies. Dans cet univers plein de contrastes, poésie onirique et humour décalé se côtoient. La transdisciplinarité est à l’origine de notre geste artistique. 

"La Puce à l'Oreille", créé pour le Salon du Livre d’Alençon en 2017, est né de l’envie d’offrir aux spectateurs/visiteurs la lecture d’œuvres littéraires via un dispositif sonore novateur : un acteur lit de courts extraits d’œuvres. Sa voix est mixée « en live » avec une création sonore associant bruitages et musiques. Confortablement installés dans leurs fauteuils, les spectateurs équipés de casques audio, se laissent immergés dans l'univers des textes sonorisés.

« J’ai toujours beaucoup aimé la lecture à voix haute. Avec La puce à l’Oreille j’ai maintenant découvert tout le plaisir de la lecture intérieure. Si j’étais bien au milieu du monde sous lacoupole de la halle au blé, j’étais aussi grâce à mon casque protégée du vacarme du monde. Les yeux fermés, j’ai pu tout particulièrement savourer le texte. Je me suis abandonnée à l’écoute de cette voix qui m’apportait toute une palette d’émotion.

« Quand partons-nous pour le bonheur » disait le poète. Moi j’étais déjà en route. » - Monique Cabasson, Présidente du Salon du Livre d’Alençon