Menu

CARTE BLANCHE À... VINCENT DELERM
Depuis 2017, Le Festival Planche(s) Contact invite une personnalité culturelle, aimant et pratiquant la photographie en parallèle à sa propre carrière. En 2018, Vincent Delerm succède à agnès b. Le festival l’invite à exposer ses photographies et à choisir deux des huit commandes publiques du festival : Pierre Cattoni et Franck Hédin.

© Vincent Delerm, pour Planche(s) Contact 2018, Deauville
© Pierre Cattoni, pour Planche(s) Contact 2018, Deauville
© Franck Hedin, pour Planche(s) Contact 2018, Deauville

Deauville est une fête
Il y a quinze ans, je me souviens avoir interprété un soir à Deauville la chanson Deauville sans Trintignant.
C’était dans la Salle Elie de Brignac (la salle de vente des yearlings) alors forcément ça sentait un peu le foin et le cheval.
La vie de tournée réserve souvent ce genre de moments insolites.
Une salle de concert perdue au milieu d’une forêt, un Espace Culturel adossé à un centre commercial, une loge dont les fenêtres donnent sur la mer.
A tel point qu’au bout de trois tournées, en 2008, j’ai décidé d’emporter systématiquement avec moi un Minolta argentique reçu pour mes vingt ans, et dont je n’avais pas fait grand-chose jusqu’alors.
Pour garder la trace. Pour pouvoir mieux raconter après-coup « comment c’était ».
J’ai donc commencé à photographier la vie de spectacle, les trajets, les salles de concert l’après-midi, les villes traversées au petit matin et, de fil en aiguille, j’ai commencé à photographier la vie tout court.
Certainement est-ce la seule chose qui m’intéresse vraiment, que ce soit en écrivant des chansons ou en photographiant : donner à voir, à ressentir la vie.
Je suis réellement très fier d’avoir reçu cette proposition du Festival Planche(s) Contact.
Elle me touche d’autant plus qu’en tant que (Haut-) Normand, Deauville est liée à mes premiers souvenirs de plage, d’arrivée sur la mer depuis les hauteurs et à un charme un peu étrange qu’enfant je n’arrivais pas totalement à cerner.
Je ne suis pas certain de parvenir à percer ce mystère, ni d’en avoir l’envie, mais la perspective de passer du temps à photographier Deauville puis à m’y trouver à l’occasion du prochain Festival me rend tout simplement très heureux !
Vive Trintignant, vive le foin et vive la photographie !
V.D.

VINCENT DELERM PRÉSENTE DEUX PHOTOGRAPHES  :

PIERRE CATTONI
Tout comme Vincent Delerm qui l’invite pour une résidence de création à Deauville, Pierre Cattoni est issu du milieu musical. Alors qu’il œuvre en tant que chef de projet au sein de la maison de disques Tôt ou Tard, notamment auprès du groupe We Are Match, Pierre Cattoni s’éprend pour la photographie. S’il la pratique depuis son adolescence, c’est la découverte d’un boîtier argentique qui retient son attention et le pousse à consacrer une part croissante de son temps libre à l’image. Ses clichés sont les instantanés de sa vie personnelle à Paris, et des voyages qu’il réalise depuis désormais quatre ans. En quête d’une beauté ordinaire, d’une poésie de l’inattendu, il se laisse porter par les scènes du quotidien et tente d’en restituer les émotions qu’il y ressent.

www.instagram.com/pierrecattoni

FRANCK HÉDIN
C’est au cours d’un voyage à Détroit, Etats-Unis, que Franck Hédin, né à Limoges en 1971, se prend d’amour pour la photographie argentique noir et blanc. Immédiatement, alors qu’il travaille dans le milieu musical, le medium photographique lui devient essentiel. Dès lors, comme un prolongement de sa carrière de compositeur-réalisateur dans la musique, la pellicule et les appareils photos vintage, dont il est un grand consommateur, font écho à sa manière d’enregistrer et de produire. Plus particulièrement, il aime le rapport au temps que suppose la photographie argentique. Prendre le temps de la prise de vue et de la réflexion, du développement et du tirage. Un travail d’artisan méticuleux et sans artifice, similaire à ses productions analogiques sur magnétos à bandes dont il s’est fait une spécialité.

www.franckhedin.zenfolio.com

LIEU D'EXPOSITION : LA SALLE DES FÊTES
118 ter, avenue de la République
Ouvert tous les jours du 20 octobre au 4 novembre puis les samedis et dimanches de 10h30 > 13h et de 14h30 > 19h.