French Dutch English German Spanish

Menu

Jean-Baptiste Corot

Roman

L’originalité de Corot réside dans la simplicité de ses paysages. Sans chercher à les idéaliser, sans fini excessif, il rend fidèlement le rapport des volumes et des tons, la lumière et l’atmosphère. Ses paysages ouvrent la voie à une nouvelle modernité, loin des envolées fantasques d’un Turner. Corot jette les fondements de l’impressionnisme, bien que ce dernier courant trouve à s’enrichir de manières différentes ou contraires. Dans les toiles de Corot, la simplicité du motif laisse s’exprimer le jeu délicat des tonalités. Sur nombre de tableaux, une lumière argentée baigne le lieu, et les mille nuances de couleurs rendent les incessants changements du ciel sans corrompre l’harmonie du ton. Les choses ne se donnent pas à voir distinctement les unes des autres mais se fondent dans le paysage. On parle d’esprit de synthèse. Honfleur, bateau en construction, tout en étant réalisé au début de sa carrière, présente des premiers éléments de cet esprit de synthèse : l’arrièreplan semble travaillé à la manière d’une aquarelle, où ciel et terre se confondent.