Pierre Delanoë

Parolier

C’est en 1960 que Gilbert Bécaud (1927-2001), fidèle de Deauville convainc Pierre Delanoë (1918- 2006) de le rejoindre dans la villa qu’il loue chaque année à Deauville, à proximité des Franciscaines. Le parolier de Et Maintenant, Nathalie… et des grands succès de Gilbert Bécaud est aussi l’un de ses plus proches amis. Après deux étés passés dans une location, Pierre Delanoë adopte Deauville et fait l’acquisition en 1962 d’une maison à Tourgéville. Il vient chaque vacance scolaire et passe à Deauville les fêtes de fin d’année. Dans cette maison il accueille Gilbert Bécaud, Michel Fugain au début de sa carrière lorsqu’il lui écrit : Je n’aurais pas le temps, Lucien Morisse, Directeur artistique d’Europe 1… et nombre d’amis et collaborateurs artistiques.

Il sympathise à partir de 1962, avec Michel et Anne d’Ornano et partages chaque réveillon avec eux, écrivant chaque année une chanson originale mise en musique par Claude Bolling, autre fidèle de ce réveillon deauvillais.

A Deauville, Pierre Delanoë joue beaucoup au tennis, participe à nombre de tournois puis devient ensuite un brillant golfeur. Entre deux séquences sportives, il écrit nombre de chansons. On se souvient que c’est en 1975, avec son ami parolier Claude Lemesle, à la thalasso de Deauville que sont nées les paroles de l’adaptation d’une chanson italienne découverte par Joe Dassin, qui allait devenir L’Eté Indien, le plus gros succès de l’année 1975.