French Dutch English German Spanish

Menu

CHARLES FREGER

Photographe invité au festival Planche(s) Contact en 2010

© Charles Fréger
© Sandrine Boyer
© Sandrine Boyer

Jockeys, portraits photographiques et uniformes

Né en 1975, Charles Fréger est diplômé des Beaux Arts de Rouen en 2000, depuis il se consacre à la représentation poétique et anthropologique des groupes sociaux : légionnaires, nageur de water-polo, collégiennes anglaises, patineuse synchronisées finlandaises, scouts ex-communistes de Budapest, majorettes, lutteurs de sumo au Japon, élection de miss à Singapour, apprentis policiers russes, jeunes bonzes du Vietnam, Grenadiers de Buckingham Palace, corazzieri romains ou acteurs de l’opéra de Pékin... Charles Fréger continue inlassablement ses Portraits Photographiques et Uniformes, appellation de ses séries. Il a exposé dans le monde entier et est l’auteur d’une vingtaine de livres, le dernier Empire (Ed Thames & Hudson) est consacré régiments les plus prestigieux des armées européennes. Il vit et travaille à Rouen.

A Deauville, en 2010, à l’occasion du premier festival Planches Contact, il a photographié les jeunes apprentis jokeys de l' A.F.A.S.E.C. (Association de Formation et d'Action Sociale des Ecuries de Courses) et les musiciens de la fanfare de l'île de Wight, qui se rendent à Deauville tous les 14 juillet. Sa technique, sans fantaisie, le regard, le choix de la posture, la façon de revêtir l'uniforme sont autant de signes à l'adresse du spectateur, esquissant le vocabulaire d'un langage corporel. Un aspect inédit de la cité, portraits de deux groupes, parmi tant d'autres qui composent la vie de la ville.