Menu

GRAND FORMAT : ROGER SCHALL, LES ÉTÉS DE DEAUVILLE (1934 > 1950).
Dans les années 30, le photographe Roger Schall (1904- 1995) s’engouffre dans la révolution médiatique que constitue la naissance de la presse illustrée. Il est l’un des premiers adeptes du Rolleiflex et de ses images carrées. Il s’impose alors comme l’un des meilleurs photoreporters français. Multipliant les reportages et commandes pour : VU, Match, L’Illustration, Marie-Claire, … il découvre Deauville en 1934 et réalise jusqu’en 1950 de nombreuses images, aux compositions rigoureuses. Restées, à ce jour, inédites.

Baigneurs acrobates sur la plage de Deauville été 1934 © Roger Schall
Maurice Chevalier au Bar du Soleil de Deauville été 1934 © Roger Schall

C’est à la demande de Lucien Vogel, directeur du magazine VU, que Roger Schall se rend une première fois à Deauville lors de l’été 1934. Il en saisit les rituels et les activités diverses. Il explorant la plage en journée, avec ses baigneurs, ses enfants, ses célébrités et ses élégantes. Il assiste aux diners de galas et restitue les ambiances du casino en soirées. Il suit les concours d’élégance automobile, les courses et les ventes de yearlings, les parties de golf et de tir au pigeon. Il arpente aussi le bassin des yachts et ses pavoisements et suit les activités du Deauville Yacht Club. Il est l’un des seuls photographes à avoir aussi photographié les processions religieuses du 15 août. Rarement un photographe en reportage n’aura restitué autant de facettes différentes et complémentaires de Deauville. En mai 1935, à la demande de la Compagnie Générale Transatlantique Roger Schall est le seul photographe accrédité de la croisière inaugurale du paquebot Normandie. Sitôt rentré des Etats-Unis, séduit par Deauville et ses activités, il y revient lors de l’été 1935, puis en 1936 pour découvrir le premier été des premiers congés payés à Deauville.

Maurice Chevalier au Bar du Soleil de Deauville été 1934 © Roger Schall

EN SAVOIR PLUS SUR ROGER SCHALL

Cliquez ici

Cette exposition originale créée pour Planche(s) Contact 2018, est présentée en plein air, sur la plage de Deauville. Elle reproduit en vingt-cinq grands formats, sur des structures hautes de 3 mètres, des photographies, majoritairement inédites et jamais publiées, réalisées à Deauville entre 1934 et 1950.

Une exposition conçue par Philippe Normand, Directeur artistique de Planche(s) Contact 2018, en collaboration avec Jean-Frédéric Schall, fis du photographe.