French Dutch English German Spanish

Menu

India Hair

membre du Jury Révélation du 47e Festival du Cinéma Américain

Comédienne

"Le cinéma est un endroit de refuge… Un endroit avec des gens que je n’aurais jamais rencontré autrement, et qui, à la fin du film, deviennent des amis." India Hair

Née d’un père franco-américain et d’une mère anglaise, India Hair décroche son premier rôle au cinéma en 2011 dans "Avant l’aube" de Raphaël Jacoulot. Un an plus tard, elle reçoit le Prix Lumières du meilleur espoir fémi­nin et une nomi­na­tion au César du meilleur espoir fémi­nin pour sa pres­ta­tion dans "Camille redouble" de Noé­mie Lvovs­ky. Elle enchaîne ensuite aussi bien les rôles au cinéma ("Rester vertical" d’Alain Guiraudie (2016), "Petit pay­san" d’Hubert Cha­ruel (2017), "Crash Test Aglaé" d’Éric Gravel (2017) ou, plus récemment, "Mandibules" de Quentin Dupieux (2020)) que sur le petit écran ("La Bête curieuse" de Laurent Perreau (2017), la série "Mouche" de Jeanne Herry (2019) ou "La Maladroite" d’Eleonore Fau­cher (2019). Cette année, India Hair est de nouveau nom­mée au César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans "Poisson­sexe" d’Olivier Babinet. Elle sera bientôt sur Arte dans la mini­série "Les hautes herbes" de Jérôme Bonnell et sur le grand écran dans "La Ligne" d’Ursula Meier et "Une jeune fille qui va bien", le premier long métrage de Sandrine Kiberlain.