Menu

Eugenia Ivanissevitch

Photographe jeune talent du festival Planche(s) Contact 2012

© Eugenia Ivanissevitch pour Planche(s) Contact 2012
© Eugenia Ivanissevitch pour Planche(s) Contact 2012

" Quelque part, elle rejoint le bord du continent, Deauville.
Je me retrouve face à cette immense plage. Elle est si longue que chercher la mer me fatigue.
Je vais vers elle comme un enfant qui ne comprend ni la distance ni le temps.
Mardi, 6 heures du matin, je me lève. Le repas du soir et la conversation enjouée des invités m’ont tirée de mon sommeil rêveur ; l’insomnie m’a poussée vers la plage. Les jockeys sur leurs chevaux s’y trouvent déjà, taquinant les vagues au lever du soleil. Des images défilent devant moi.
Timides, sous les nuages, des parasols dorment eux aussi. Quels secrets gardez-vous ? Que se passe-t-il dans chaque pli de votre tissu épais rose étain ? Grandes maisons silencieuses l’hiver ? Auberges d’histoires d’amour l’été ? Histoires de plis, de corps sablés et de fenêtres fermées.
Une petite grimace s’échappe de la pointe de mon oreiller. Elle m’a volée les draps et j’ai eu froid."