Menu

KOS

Photographe jeune talent du festival Planche(s) Contact 2015

© KOS pour Planche(s) Contact 2015

Scratching the Surface

"Cette oeuvre offre un point de vue abstrait sur Deauville, mélangeant de faux paysages avec des moments poétiques et une lumière mystérieuse. J'ai fait appel à des souvenirs oubliés, à des sentiments d'aspiration, à des potentiels perdus et à la mélancolie d'une visite romantique à Deauville il y a plusieurs années ainsi qu'à cette récente expérience. Les «paysages» paraissent immédiatement identifiables comme faisant partie de l'identité de Deauville, renforcée de part et d'autre, depuis les peintures impressionnistes jusqu'aux cartes postales. Pourtant, il s'agit de petits détails capturés dans des espaces familiers comme les portes peintes des bains publics, le mobilier en velours de l'hôtel Norman* et une fenêtre de la piscine olympique. Ici, les notions de ce qui est (ou a pu être) réel, et de ce qui n'est pas, s'entrecroisent visuellement comme une seule expérience mémorielle. "