Menu

LA RÉVOLTE DANS L'ART
À l’occasion de l’anniversaire de mai 1968, le festival s’interroge sur la façon dont la littérature et la musique ont accompagné les grands mouvements de révolte. Voici le programme !

© Julien Falsimagne
© Gérard Giaume - H&K
© DR

La contestation a bel et bien une « histoire ». Un demi-siècle après cette révolte adolescente, portée par une jeunesse gorgée d’espoir réclamant un monde nouveau, le sociologue Jean-Pierre Le Goff racontera son vécu des événements. Une histoire écrite parfois collectivement sur les murs de la ville, nous dira l’écrivain et éditeur Yves Pagès qui a consigné des centaines de « poèmes urbains » dans Sorbonne 68, graffiti (Verticales, 1998) et Tiens, ils ont repeint ! (La Découverte, 2017).
Le « J’accuse » de Zola en est un emblème : les écrivains ont toujours eu à coeur de contester l’injustice et la barbarie. Julie Depardieu viendra lire aux côtés du musicien Mathieu Baillot des extraits de grands textes littéraires qui ont marqué l’art de la contestation. De leur côté, le chanteur Florent Marchet et le comédien Patrick Mille redonneront voix, en musique également, à Louis Aragon dont la plume sut se faire rageuse et engagée.
Et qu’en pense la jeune génération d’écrivains ? Alice Zeniter - auteur du puissant L’art de perdre (Flammarion, 2017) et lauréate du Prix Goncourt des lycéens - viendra donner sa version des faits ainsi que Marion Brunet (Dans le désordre, Sarbacane, 2016) et Isabelle Pandazopoulos (Trois filles en colère, Gallimard, 2017), dont les derniers romans s’attaquent directement à la question de la révolte.

© DR

Tous les rendez-vous "La révolte dans l'art"

Cliquez ici

Arnaud Cathrine
Conseiller littéraire de l’édition 2018

Habitué de Deauville et de Livres & Musiques dont il est membre du jury, Arnaud Cathrine, auteur et créateur protéiforme est conseiller artistique de l’édition 2018.
En savoir plus sur Arnaud Cathrine
ici.