LAURA SERANI
Laura Serani a été invitée par la ville en tant que nouvelle directrice artistique du festival. Avec une programmation construite sur plusieurs éditions, le festival 2019 est l’amorce d’un nouveau cheminement.

La Villa Strassburger © Gwenaelle Huard-Marie
La future salle des expositions temporaires des Franciscaines

Directrice artistique, commissaire d’expositions et autrice de nombreux ouvrages, Laura Serani collabore régulièrement avec d’importantes institutions et maisons d’édition en Europe et ailleurs.

« Un laboratoire d’observation des territoires par l’image »
Planche(s) Contact s'est positionné comme l'un des rares festivals de création et un véritable laboratoire d’observation du territoire par l’image. A partir de cette édition, le festival s’ouvre désormais à la région, en proposant aux photographes invités d’explorer au-delà de la ville, la côte, la campagne, d’autres agglomérations urbaines. En parallèle, le festival, depuis dix ans laboratoire de création et observatoire des évolutions des langages photographiques, se propose d’approfondir la réflexion et la recherche sur la façon de présenter la photographie. Avec cet objectif - et en attendant l’ouverture des Franciscaines, qui dédiera une place importante à la photographie tout au long de l’année - la ville a été revisitée à la recherche de nouveaux lieux, comme la Villa Strassburger, l’Hôtel Barrière Le Normandy, ou d’espaces extérieurs tels des immeubles désaffectés, le plongeoir, la piscine... en portant une attention particulière au dialogue entre les projets et l’esprit des lieux. Le festival investira davantage la ville également en termes de temps, avec la prolongation des expositions jusqu’au début janvier 2020, au lieu de fin novembre.

La future salle des expositions temporaires des Franciscaines

Plus sur Laura Serani

Cliquez ici