Le Cheval dans les collections des Franciscaines

L'été à Deauville, le Cheval est particulièrement à l'honneur avec les courses, le polo, le jumping ou encore le dressage... A cette occasion, les équipes des Franciscaines vous proposent de découvrir les chefs d’œuvre de l’univers Cheval et d'explorer encore plus les trésors cachés de ses collections.

Le cheval est l’un des motifs les plus représentés dans l’art. Depuis l’antiquité, l’élégance de l’animal et le mouvement de sa course ont toujours suscité l’intérêt et nourri l’inspiration de l’artiste. Il devient presqu’un genre à part entière au XIXe siècle, notamment grâce à Delacroix, Géricault, Degas…

Deauville et le cheval, toute une histoire !

Courses à Deauville en 1919 BnF - Agence_Rol

Deauville dispose d’un hippodrome dès les premières années de son existence, en 1864, seulement trois ans après la naissance de la Ville par le duc de Morny. De nombreux artistes fréquentant la station balnéaire vont s’inspirer de l’ambiance des courses et vont dépeindre les activités hippiques qui s’y déroulent. Deauville inaugure son second hippodrome en 1928. A chaque manifestation hippique, toutes les grandes personnalités présentes à Deauville s’y retrouvent ; l’occasion d’immortaliser sur le papier ou en photographie, leur goût pour les courses.

Ancré dans l’identité de la Ville de Deauville, le cheval représente, dans les collections des Franciscaines, une thématique importante et un axe d’acquisition fort.

Les Franciscaines acquierent des œuvres en lien avec cette thématique. En 2014, le musée recevait de Louis Romanet une exceptionnelle collection de 356 œuvres d’art traitant des courses et du cheval. Les typologies des objets donnés par Louis Romanet ont enrichi la collection du musée des Franciscaines de peintures, dessins, estampes, photographies et sculptures.

Mi-homme mi-bêteIsabel Muñoz pour Planche(s) Contact 2018, Deauville

A ce jour, les Franciscaines conservent près de 550 œuvres traitant directement de la thématique du cheval et souhaitent enrichir cette collection dans les futures acquisitions.

Depuis 2010, la Ville de Deauville soutient la création photographique contemporaine à travers son Festival Planche(s) Contact. Les artistes qui viennent en résidence à Deauville pour produire les œuvres exposées dans le cadre du festival s’inspirent également du cheval et témoignent que cette thématique est un motif intemporel dans l’histoire de l’art.

Agrandir

SEM, Aux courses, c. 1922

Musée des Franciscaines, Deauville.

Théodore GERICAULT, Le Cheval du plâtrier, vers 1822-1823

Dépôt Peindre en Normandie, Musée des Franciscaines, Deauville

Eugène BOUDIN, Cheval au bord de la rivière

Musée des Franciscaines, Deauville

André HAMBOURG, Courte tête, 1962

Musée des Franciscaines, Deauville

Pierre-Jules MENE, Le vainqueur

Musée des Franciscaines, Deauville
Réduire

Musée des Franciscaines, Deauville.

Dépôt Peindre en Normandie, Musée des Franciscaines, Deauville

Musée des Franciscaines, Deauville

Musée des Franciscaines, Deauville

Musée des Franciscaines, Deauville

Un fonds d'intérêt national et une bibliothèque mondiale

Reconnu d’intérêt national par la Bibliothèque Nationale de France, le fonds cheval des Franciscaines rassemble des ouvrages et documents rares (livres, annuaires, répertoires, films, catalogues, périodiques spécialisés, dossiers documentaires, presse hippique du XIXe siècle et documents iconographiques) issus de diverses acquisitions et d’importantes donations : Louis et Isabel Romanet (ancien président de France Galop), Guy Thibault et Jean-Louis Gouraud. De plus, la médiathèque de Deauville conserve, depuis mars 2017, un dépôt d’archives et d’ouvrages de France Galop. Aujourd’hui le fonds cheval est une bibliothèque hippique qui se segmente en 4 axes : les courses, le polo, les ventes et le sport hippique.

Le fonds s’inscrit aussi dans un patrimoine équestre national rassemblé, valorisé et piloté par l’Etat grâce à la MRSH (Maison des ressources en sciences humaines) par la production d'un catalogue numérique national unique : la Bibliothèque Mondiale du Cheval. Ce projet combine inventaire physique et catalogage avec les savoir-faire développés par le pôle Document numérique de la MRSH de Caen.

 

Toutes ces collections d’ouvrages, d’archives et d’œuvres d’art se complètent et dialogueront dans 11 mois dans le parcours de visite permanent des Franciscaines. L’« Univers  Cheval » sera un espace présentant à un rythme régulier des expositions en lien avec le monde hippique.

Tout savoir

sur le projet

des Franciscaines

Vous aussi devenez un Friendsciscain !

Les Friendsiscains et Friendsiscaines portent le projet des Franciscaines dans leur cœur. Ce sont ses amis. Ils/elles suivent son actualité, les étapes de sa construction, les projets culturels associés, participent financièrement, lorsqu’elles le peuvent, à la réalisation du projet et/ou à l’acquisition d’œuvres.
Si vous avez lu cet article, c’est que vous êtes déjà un peu Friendsiscain. Abonnez-vous au fil d’actualité qui vous permettra de suivre mieux nos prochains événements en cliquant ici et en cochant l'onglet "Culture".