L'HISTOIRE DU NAUTISME

Dès les débuts de Deauville le nautisme prend une place dominante dans la vie de la ville

SBE
B. Augier

Si le bassin Morny fut créé pour favoriser l’installation d’une économie portuaire, le nautisme se manifeste à Deauville dès 1880.  Les nobles anglais de l’époque viennent en voiliers et yachts à vapeur : le Star of India, le Sona, ou le Cutty Sark sont alors les noms des plus célèbres bateaux amarrés dans le Bassin Morny.

La vie du Deauville Yacht Club (créé en 1928) battait alors son plein avec les déjeuners Bleu et blanc qui réunissaient au club nombre de yachtmen et leurs amis. Des " stars " de la voile de l'époque venaient naviguer à Deauville : Franck Guillet et son 8 m J.I. Coq Gaulois, Virginie Hériot et son 6 m J.I. Petite Aile, Serge Paulmier et son croiseur Solveig II, Philippe de Rothschild et son Cupidon Fou ou encore le champion olympique Jacques Lebrun. Un engouement qui s’arrête pendant les années de guerre et reprend en 1947. A plusieurs reprises, on accueille le Championnat de France des Dragon, le Championnat de France des Requin, le Rallye Nautique International du Touring Club de France. L'année 1962 vit la création d'une grande classique : le course Cowes – Deauville.

B. Augier

Deux ports de plaisance

Un port en centre-ville - le port municipal

Inauguré en août 1866 par la Duchesse de Morny, le port municipal du Bassin Morny se situe au coeur de Deauville face à la gare SNCF. Près de 400 bateaux y stationnent à l’année. Le Deauville Yacht Club anime le programme des régates, une dizaine d'avril à octobre et gère son école de voile sur habitable, la seule du Calvados.

En savoir plus sur le port municipal...

 

Port-Deauville - le 2e port

Etendu sur une superficie de plus de 10 hectares, protégée d’une digue brise-lames en bloc de granit longue de 770 mètres, ce port est accessible 16 heures par jour. Son architecture audacieuse a été imaginée dans les années 70 sur le concept des marinas.

En savoir plus sur les marinas...