LES ARTISTES

LEF
LEF est un collectif hip-hop fondé en 2015, composé de 3 rappeurs et 3 beatmakers. La diversité apporte au groupe une énergie fédératrice et impactante qui se ressent lors des performances live. Ce panache a notamment emmené le sextuor jusqu'en finale du tremplin Emergenza au Bataclan (2018). Une équipe de mordus de la scène prête à en découdre, sans pour autant abîmer vos habits.

FIXPEN SILL
Formé en 2009, Fixpen Sill se démarque grâce à un rap fluide, axé sur la technique et la performance. Ils se font remarquer avec le "5 Majeur", collectif composé avec Nekfeu, Hunam et Heskis, qui remporta un franc succès. En février 2016, Fixpen Sill sortent leur premier album « Edelweiss » et signe leur grand retour. En juin dernier, Fixpen Sill revenait avec un nouvel EP "A4637" !

SOPICO
A 23 ans, Sopico est un artiste en pleine évolution, dont l'inspiration a tendance à fuser dans tous les sens, un peu comme la lave décrite dans son morceau Volcano. Alors qu'il a attiré l'attention avec le très bon MOJO sorti en 2016, il a poursuivi sa lancée avec un autre long projet sortit en Janvier 2018.
SPRI NOIR
C’est LA révélation hip hop française de l’année.
Il fait partie du label « Nouvelle Ecole » avec Still Fresh.
Il a sorti son album « Masque Blanc » au début de l’année qui a été un énorme succès. Sa dernière production en feat avec Nekfeu cumule déjà plus de 5 millions de vues en 15 jours !

JOE LEWANDOWSKI
Pendant des années, Joe Lewandowski a nourri une relation incestueuse avec la techno via son groupe The Iron Years. Un séjour à New York en 2016 l'a finalement ramené vers son premier amour : la house et le disco. De cette union sont nés deux bâtards illégitimes, les soirées Bkp qu'il aida à cofonder et un EP, « Premiers Frissons», sur le label italien Hopera Records. Toujours à la recherche du grand amour, il est revenu à Paris pour devenir l’un des résidents du club Garage et de soirée la Claque et Madman Regent.
VOILAAA SOUNDSYSTEM
En deux albums vinyles, le collectif Voilaaa est sans doute devenu la meilleure aventure de danse, de funk et d'africanité du moment. Ses meilleurs tubes (« On te l'avait dit », « La France ») passent et repassent sur les playlists pourtant sélectives de Radio Nova.

GUTS
Guts, pseudonyme de Fabrice Henri, né en 14 avril 1971 à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, est un beatmaker et producteur de hip-hop et de funk français. Sous le nom de Gutsy, il fait partie des membres fondateurs d'Alliance Ethnik dont il assure la production pendant une décennie1. Il travaille également avec Big Red de Raggasonic, les Svinkels, les Sages Poètes de la Rue, Common, De La Soul, ou encore Rahzel des Roots. En 2016, il compte un total de cinq albums solo
CAMION BAZAR
Le Camion Bazar se balade de fêtes en soirées depuis déjà quelques années. C’est Romain Play qui se charge des platines, délivrant des performances mêlant dj sets et lives. Il mixe en effet ses vinyles tout en jouant avec des drum pads et d’autres instruments par-dessus.
Le Camion Bazar, ce n’est pas seulement de la musique, mais aussi une scénographie qui participe pleinement à l’ambiance des performances.
Le Camion Bazar s’impose de plus en plus comme un incontournable de la scène nocturne française, Benedetta et Romain Play accueillant régulièrement des performeurs et de jeunes djs pour les accompagner lors de leurs prestations.

YUMA GUMA
A mi-chemin entre Live Band et MAO, Yuma Guma arbore un spectre musical multicolore allant de la Disco jusqu’à la Techno en passant par la House. Organisateurs de leurs soirées “Imaginarium” sur la capitale, ils s’imposent dans le paysage musical français comme l’un des projets neufs les plus alléchants.

LUCIEN & THE KIMONO ORCHESTRA
Après un premier EP lui ayant conféré une vraie place sur la scène musicale française, la bande du Kimono revient avec un second EP qui redouble d’intensité. Le groupe puise ses influences dans les années 80 - musique et cinéma confondus – sur lesquelles il pose un regard neuf pour produire une musique pop teintée de jazz-funk japonisant.

CORINE
En 2007, a sonné l’heure d’une révélation féminine. En 2018,  devrait retentir celle d’une révélation Corine ! Au #meetoo, répondra le #leeloo, du nom de l’héroïne d’une de ses chansons, "Marche Nocturne". Car Corine, flamboyante diva disco glam/ disco-charme, à la crinière peroxydée et aux paupières à ceci de commun avec Simone de Beauvoir et Michèle Obama qu’elle pousse le beau sexe à l’empowerment, à commencer par elle-même. Mine de rien, cette hédoniste extravertie, capable de prendre sans raison l’accent québécois pendant toute une soirée, (se) nous réconcilie avec cette part obscure de nous mêmes qui rêve de se huiler le corps façon friture en été et de porter un bikini vert avec des bottes fourrées en hiver. "Finalement, il faut cultiver la joie, lâcher prise afin d’arrêter de réfléchir. S’amuser avec la sensualité", soupire la divine créature en appliquant une énième couche (inutile) de gloss irisé sur ses lèvres…
MACADAM CROCODILE
Macadam crocodile nait de l'association de Xavier Polycarpe (gush) et Vincent Brülin (rülin, fortune) qui ont pour ambition de mélanger la conception du DJing et des instruments organiques et synthétiques joués live. Leur live-set sans interruption enflamme les dancefloors par leur transe et leur spontanéité créative, les tracks s'enchainent mêlant improvisation et boucles envoûtantes sur des rythmes disco, funk, électro, show, afro. Ils jouent pour faire danser. Ils ont décidé de jouer ensemble pour s'amuser, et à les voir ensemble ils ont clairement atteint leur but, les blagues fusent, le sérieux n'est de rigueur qu'à de petites doses, la rage et la folie qui s'emparent d'eux pendant leur live s'attaquent à toutes et à tous du premier rang jusqu'au dernier.

CERRONE
Comment se fraye-t-on un chemin de Vitry-sur-Seine aux dancefloors du Studio 54 ? Demandez à Cerrone. Pourtant l’histoire aurait pu s’écrire autrement si la maman du petit Marc n’avait pas décidé d’acheter une batterie à son fils pour canaliser son énergie. Une fois assis derrière ses toms, le fan de Santana, Chicago et Blood Sweat & Tears se révèle plutôt doué et se met à rêver d’une vie en musique.
À 17 ans, il monte son premier groupe, Kongas, combo funk mêlant musique afro-latine et l’afrobeat. À l’été 1972, alors qu’il joue de la batterie sur le port de St-Tropez, le musicien est repéré par Eddie Barclay qui le signe illico sur son label. En 1976, sentant poindre la révolution Hi-Fi, Cerrone imagine un disque mariant progrock, soul et funk, arrangements orchestraux et claviers synthétiques. Pour réaliser ses fantasmes, le musicien opte pour les studios Trident à Londres (fréquentés par Yes et Genesis). Avec sa face A composée d’un instrumental long de 16 mn, Love In C Minor est un ovni qui va dérouter les maisons de disques françaises. Même Eddie Barclay n’y croit pas : "ça passera jamais en radio !". Mais Cerrone s’en fiche. Il fait modestement presser 5000 albums à son compte. Ce disque va bénéficier d'un extraordinaire coup de pouce du destin : une commande, originellement prévue pour le magasin Champs Disques à Paris est envoyée par erreur à New-York. Les DJs newyorkais s’entichent du son du petit Français, tout comme Neil Bogart, le boss du label Casablanca qui sort une première reprise du morceau qui fait le bonheur des night clubs. Cerrone y voit un signe et décide de tenter sa chance aux USA.
C’est Ahmet Ertegün propriétaire d’Atlantic Records, qui rafle la mise en proposant au Français un contrat pour sept ans et trois albums. La machine Cerrone est lancée. Le musicien enchaîne les hits et empoche au passage cinq Grammy Awards. Le disco éclabousse les dancefloors du monde entier. Le Titi de Vitry s’installe à New-York et devient la coqueluche du mythique Studio 54.
En 1986, laminé par un divorce et les drogues, Cerrone déprime à Los Angeles. Jack Lang, alors ministre de la Culture, lui propose d’organiser un opéra rock sur le parvis du Trocadéro. Le compositeur accepte et convoque les membres de YES, Earth Wind & Fire pour un show tout en laser et pyrotechnies. Dans la foulée, le Ministre lui propose d’organiser un spectacle pour célébrer le bicentenaire de la Révolution à la Concorde.
Artiste français le plus samplé, Cerrone a influencé et ouvert la voie à toute la French Touch. Daft Punk et The Avalanches ou les Beastie Boys ont tous un jour piqué un plan au producteur. Même chose pour les DJs comme Dimitri From Paris ou Bob Sinclar, qui écoulera plus d’un million de copies de son "Cerroneby Bob Sinclar".
Désormais lui-même converti au DJing, Cerrone a délaissé ses platines pour retrouver le chemin des studios. Le musicien a travaillé pendant trois ans entre Paris, Londres et Los Angeles pour livrer ce nouvel album. Red Lips, est un disque inespéré où des jeunes pousses telles que Kiesza, Yasmin ou Brendan Reilly (un des chanteurs de Disclosure), côtoient des musiciens de renom (Aloe Blacc, Alexis Taylor de Hot Chip...) et même quelques légendes comme Tony Allen et Nile Rodgers. Tous réunis pour percer le mystère de la "golden touch" du roi Cerrone.

MEZIGUE
Co-fondateur du label parisien D.KO Records, Mézigue est un véritable technicien derrière les platines et un producteur remarqué. Ses deux EPs (Mangez Moi, Kestuf Daronne?) sortis sur D.KO Records en 2016, lui ont permis d’être propulsé sur le devant de la scène en quelques mois. Il séduit grâce à un univers singulier et des titres d’une force rare, à l’instar du morceau « Du Son Pour Les Gars Sûrs » visionné plusieurs centaines de milliers de fois. Mézigue séduit aussi grâce à son personnage doté d’une énergie folle, capable d’enflammer tous les dancefloors. Il revient en 2017 avec un premier LP toujours sur D.KO Records.

KID FRANCESCOLI
Kid Francescoli est un nouvel ovni marseillais entre électro-folk et indie instrumentale. Avec sa guitare folk, un korg fabuleux et un sampler, il met en scène un groupe entier, et envoûte son public. Pas étonnant qu'il accompagne sur scène l'épatant Oh Tiger Mountain ! » CQFD/Les Inrockuptibles.
NEWTRACK GANG
Créé en 2012 sous la forme d’un blog musical,Newtrack adopte une structure associative afin d’organiser des événements.
Newtrack partage l’amour de la musique électronique, des arts actuels et de la fête.
En 5 ans, le collectif s’est imposé comme l’un des acteurs le plus stable de la scène électro-nique parisienne. Des événements réguliers et familiaux à la programmation pointue.

ARNAUD REBOTINI
Bercé par son père sur des sons funk et disco, il se rebelle et forme un groupe de death metal/noise grunge. Alias Zend Avesta, il sort en 2000 “Organique”, un album très remarqué de pop expérimental. Mordu de classique, il travaille aussi pour la GRM, institution consacrée à la musique contemporaine créée par les vétérans innovateurs Pierre Henry et Pierre Schaeffer. Des artistes tels que Oliver Huntemann, Zen Kei, The Rapture, Depeche Mode, Tiefschwarz... lui ont demandé des remixes. Il sort des disques sur Kling Klong, Goodlife et Dimmer. Rebotini est également le producteur et chanteur de Black Strobe et sort avec ce groupe un premier album résolument électro rock en 2007. Aujourd’hui, il revient seul aux commandes avec ses machines analogiques et fait totalement abstraction de l’ordinateur, perçu comme une entrave à sa liberté de musicien. L’artiste fait corps avec son instrument : voilà l’image qu’il se fait aujourd’hui du compositeur électronique.

LES YEUX ORANGES
Collectif de diggers, fondateurs de la chaine youtube / soundcloud éponyme qui fournit aux fans de disco leurs plus beaux disques. Leurs edits 'Coco', 'jungle' ou 'togosava' sont déjà des classiques.

HS

G'BOI & JEAN-MI
G'Boï et Jean Mi est un duo de DJs en train de monter un empire entre leur label et record shop en ligne La Chinerie, qui vise à fédérer les collectionneurs de disque en Europe. leurs différents groupes d’échanges de son rassemblant d’innombrables passionnés au quotidien (Les Chineurs de House, Beau Mot Plage…).

FOLAMOUR
Derrière ce nom étonnant se cache l’un des producteurs et platinistes phare de la scène française actuelle. Label manager des très bons Moonrise Hill Material et FHUO Records, producteur aux aliases divers et DJ ayant déjà joué sur les plus belles scènes de l’hexagone et d’au delà les frontières, il annonce une année chargée en sorties pour 2017 chez Church et son second album à venir sur Moonrise Hill Material après une série de signatures sur les labels de qualité Fauxpas Musik, All City Records et Sleazy Beats Recordings. Il est certain qu’il faut le suivre de près.

CHILL & BEER