French Dutch English German Spanish

Menu

LES BATIMENTS PORTUAIRES ET LES BELVEDERES
S’étendant sur un territoire de 6,3 hectares entre La Touques, la mer et le centre-ville de Deauville, le nouveau quartier de la Presqu’île a beaucoup changé en quelques années. Depuis 2020, il est devenu une véritable entrée de ville. A deux pas de la gare, il arbore une belle architecture respectueuse de la diversité deauvillaise avec des habitations, des restaurants, des espaces publics, les bâtiments portuaires et deux belvédères, symboles d’un renouveau incessant.

© NaïadePlante
© NaïadePlante

Trait d'union entre le centre-ville et la Presqu'île, porte d'entrée vers la mer à la jonction entre les bassins Morny et des Yachts, imaginés par l'atelier d'architecture Xavier Bohl, les bâtiments portuaires, d'inspiration augeronne, transforment le paysage de Deauville tout en renouant avec des éléments de son passé. lIs sont marqués chacun d'une tour-signal de 28 mètres de haut qui s'inspire du phare à feu fixe, érigé en 1874 et démoli en 1929. L’architecte s'est inspiré de l’ancien phare en reprenant le principe des bandes noires et blanches de l'époque. Côté quai de la Marine, le bâtiment abrite la capitainerie du port municipal, le Deauville Yacht-Club et son école de voile, et la tour la machinerie de la passerelle. Côté quai de l’Impératrice Eugénie, le bâtiment accueillera prochainement un restaurant et la seconde tour est accessible au public qui, du belvédère, peut admirer une vue panoramique sur Deauville, Trouville-sur-Mer, l'estuaire de la Touques, le littoral et les vallons de la campagne augeronne.
 

© NaïadePlante
© Etienne Chognard
© NaïadePlante

Monter au belvédère

Les infos pratiques ici
 Xavier Bohl

"Cet ensemble s'inscrit comme un carrefour stratégique avec une passerelle qui offre une liaison entre le centre-ville ancien et le nouveau quartier de la Presqu'île alors que l'axe perpendiculaire encadré par les deux tours offre une perspective sur la mer, une porte vers l'océan." L’architecte s'est inspiré de l’ancien phare en reprenant le principe des bandes noires et blanches de l'époque. "C'est toute la philosophie qui a motivé ce projet", explique l'architecte. "Se projeter dans l'avenir en s'inspirant du passé. Ces deux tours sont des éléments qui vont structurer le paysage de la ville en jouant un rôle de signal, de repère pour les habitants, les navigateurs et les touristes. Il va affirmer la vocation de Deauville comme place majeure de la plaisance et de la pêche."

Xavier Bohl architecte du projet
Pour aller plus loin L'histoire de la presqu'île