Menu

LES FALAISES DES VACHES NOIRES
Situées en bord de mer, les falaises des Vaches noires, hautes de plus de 100 mètres, s’étendent sur 4,5 km entre les communes de Villers-sur-Mer et de Houlgate. Ces falaises se distinguent de par leur richesse géologique et paléontologique d’intérêt majeur et de par leur beauté naturelle, entre succession de ravins et d'éperons. Les falaises des Vaches noires font partie des sites d’intervention du Conservatoire du littoral et font l’objet de mesures de préservation depuis 2002.

© Patrice Le Bris
© Julien Boisard

Les falaises des Vaches noires proviennent de l’accumulation de dépôts de sédiments marins du Jurassique (il y a environ 160 millions d’années) et du Crétacé (il y environ 100 millions d’années). Dans ces alternances de marnes et de calcaire, conservées dans les couches géologiques et les reliefs résultants des différents processus d’érosion, de nombreux fossiles ont été découverts : pliosaures de 10 mètres de long, ichthyosaures, « crocodiles » marins mais aussi ammonites, oursins, éponges… Le gisement a même livré des restes de dinosaures !

Côté environnement, il existe trois grands types d’habitats sur les falaises : la falaise marneuse, milieu en perpétuelle évolution avec le développement d’espèces pionnières se développant sur les éboulis de boue ; en haut de pente, le boisement du plateau constitué de frêne, d’érable et de chêne, et espace refuge pour la population animale ; et les prairies du plateau.

Des visites guidées pour découvrir ces falaises exceptionnelles sont organisées régulièrement.

© Pierre Queron
© Isaac Haïk Dunn
© Julien Boisard

Les visites et balades nature inDeauville

L'agenda ici

Le nom "Vaches Noires" proviendrait de paroles de marins : la présence de gros blocs de craie éboulés à leurs pieds sur la plage et recouverte d'algues, qui évoquerait, vus de la mer, un troupeau de bovins paissant tranquillement.

La flore
Le site des Vaches Noires présente une forte diversité en orchidées, sept espèces ont été inventoriées dont l’Orchis de Fuchs.
Sur la partie falaise, on trouve une espèce remarquable : le Lotier pois.
Sur la partie pelouse, plusieurs espèces d’intérêt sont observées : l’Astragale à feuilles de réglisse, le Cirse laineux et une espèce protégée au niveau régional : le Séneçon blanchâtre.

 

 

La faune
Pour les espèces d’amphibiens, typiques des zones bocagères et forestières, les mares situées dans les falaises constituent une zone intéressante, notamment pour la Salamandre tachetée, le Triton palmé et le Triton alpestre.
Parmi les mammifères, on rencontre trois espèces protégées : Le muscardin, l’écureuil et le hérisson. Ces animaux hibernent dans des nids réalisés sur le sol dans des milieux légèrement couverts.
Depuis 2003, un suivi des populations de chiroptères est réalisé sur le site. Cinq espèces ont été identifiées : le grand et le petit rhinolophe, le grand murin, le vespertilion à moustache et l’oreillard roux.

Les Falaises des Vaches Noires Toutes les informations pratiques ici