L'HISTOIRE DE NORMANDES EN TÊTE
Normandes en tête est un rassemblement de femmes normandes actives ouvert à tous, créé en 2011 à l'occasion du 1100e anniversaire de la Normandie.Son objectif est de rassembler les femmes normandes pour leur permettre d'échanger, leur donner de nouvelles clés pour développer leur vie professionnelle et de nouvelles sources d'inspiration. Six éditions se sont succédé, chaque 8 mars, rassemblant plus de 1000 femmes et 30 intervenants depuis sa création.

2011 :
Une première édition qui remporte l’enthousiasme des participantes (avec les témoignages de Dominique Brichard, présidente de l’association l’Enfant bien  entendu, Christine Villotte, maire de Tourville en auge, Stéphanie de Bazelaire, gérante de Normandie Cabling Informatique au Havre et Mona Guichard, directrice du Trident, la scène nationale de Cherbourg + une carte blanche à l’association Normandie Pionnières qui conseille et accompagne les femmes créatrices d’entreprise.

2012 :
Politique (Nathalie Goulet, sénatrice), médecine (Véronique Bouté, médecin spécialisé dans l’imagerie du cancer du sein au centre François Baclesse à Caen), banque (Nicole Gourmelon, directeur générale du crédit Agricole Normandie), garde d’enfants (Marie le Morvan, créatrice du Café des Mouflets à Rouen), Marie Claude Grussen et Agathe Savioz, du réseau national Force Femmes qui aide les femmes de plus de 45 ans à trouver un emploi et créer leur activité. 5 témoins, 5 belles rencontres qui se poursuivront notamment par la création d’une journée de conférence sur le cancer du sein au Sénat quelques mois plus tard. Jacqueline Franjou, directrice générale du Women’s Forum for the Economy and society, est venue présenter le forum aux participantes et rappeler le rôle essentiel des femmes dans les questions de développement. A l’issue de ce rendez-vous, les participantes se sont donné rendez-vous sur la Presqu’ile de la Touques pour planter l’arbre du Women’s forum, trait d’union entre deux manifestations deauvillaises.

2013 :
Normandes en tête accueille pour la première fois une sportive de haut niveau (la skipper Claire Pruvot), une star de la cuisine (Sophie Dudemaine, auteur notamment des best seller : les cakes de Sophie, les terrines de Sophie…) ainsi que Chrstine Maros, créatrice et directrice d’Evolua Formation à Caen et Olivia Levasseur, directrice de le centrale thermique EDF du Havre. Carte blanche est donnée à l’association Soroptimist (qui regroupe 3000 femmes dans le monde) et une trentaine de femmes engagées dans la vie de leur cité à Deauville et Trouville. L’après-midi s’achève par un hommage à Suzanne Noël, première femme française chirurgien plasticienne et fondatrice du réseau Soroptimist en 1924. L’arbre planté en son hommage reçoit ses feuilles hivernales: les messages des participantes adressées aux femmes du monde entier.
NET se poursuit tout au long de l’année avec deux ateliers en juin et en novembre pour donner aux femmes les pistes d’un développement professionnel et personnel («Mieux se connaître, mieux gérer son énergie» et «Développer l’estime de soi», animés par Isabelle Bancal Duvillard, coach comportementaliste. 120 femmes ont participé à ces ateliers.

 

 

2014 :
Année de l’accueil des Jeux Equestres mondiaux en Normandie, la quatrième édition de Normandes en tête a lieu à l’hippodrome de Deauville La Touques et est consacrée au cheval avec 5 femmes engagées dans le domaine équin: Axelle Maître, secrétaire générale de la société des courses du Pays d’Auge (hippodrome de Clairefontaine), Cricket Head, propriétaire, éleveur et entraineur de chevaux de courses (Trêve dont elle est l’entraineur a gagné le prestigieux Qatar Prix de l’Arc de Triomphe en 2013 et 2014), Sophie Lemaire, directrice du Haras national du Pin, Astrid Cantrel, maréchal ferrant et Laurence Meunier, présidente du pôle de compétitivité filière équine Hippolia et éleveur.

2015 :
Pour la première fois Normandes en tête se déroule sur une journée, organisée en partenariat avec Equilibre, le réseau des anciennes de l'EM Normandie.
Le matin, deux ateliers, au choix étaient proposés, au choix : Comment équilibrer vie professionnelle et vie personnelle ? (animé par Sabrina Tanquerel, enseignante chercheure à l’école de Management de Normandie et Comment fonctionner en réseau pour l’optimisation de ses objectifs ? (animé par Frédérique Cintrat est l’auteur de « Comment l’ambition vient aux filles »)
Après un déjeuner/networking, l'après-midi a été consacrée aux témoignages d'Adeline Lescanne Gautier, DG de Nutriset, Béatrice Robert, proviseur du Lycée Schuman-Perret au Havre, Scholastique Mukasonga, auteure et Marina Maunoury Lachèvre, créatrice  et PDG de la Start up Margotte Tournicotte à Colombelles. La journée s'est close pae une présentation de l'association Normandie Welcome, tout récemment créée.

2017 :
L'association internationale Soroptimist a conçu avec la Ville de Deauville un programme sur le thème du bien-être et du sport. Au-delà de souligner des succès, l’objectif est de donner les clés d’un environnement épanouissant pour chacune et de s’entraider. Au programme de cette journée : des ateliers pour soi avec yoga ou conseil bienêtre, coaching énergétique, conférence, réseautage… Une table ronde animée par Marie-Laure Neveu - secrétaire générale de la Ligue de Golf de Normandie - sur le thème des « Femmes dans le sport » sera aussi proposée. L’occasion d’entendre les témoignages de Lisa Bourdon, championne du monde par équipe de horse-ball 2016, Émilie Piquot, golfeuse.

Parmi les femmes témoins depuis la création de ce rendez-vous :
Claire Pruvot, navigatrice// Christine Maros, chef d’entreprise// Olivia Levasseur, directrice de la centrale Thermique EDF du Havre// Sophie Dudemaine, chef cuisi-nière// Nathalie Goulet, sénatrice et avocat au Barreau de Paris // Marie Le Mor-van, Chef d’entreprise «Le café des mouflets» // Véronique Bouté, Médecin spé-cialisée en sénologie au centre François Baclesse à Caen // Nicole Gourmelon, Directeur général du Crédit Agricole Normandie // Agathe Savioz, responsable nationale des antennes régionales et Marie-Claude Grüssen, déléguée de l’antenne de Caen représentent l’association « Force femmes» // Mona Guichard, directrice du Trident, la scène nationale de Cherbourg // Christine Villotte, Maire de Tourville en Auge // Dominique Brichard, psychothérapeute et Présidente de l’association L’enfant bleu // Stéphanie de Bazelaire, à la tête de l’entreprise NCI (Nomandie Cabling Informatique) au Havre // Florence Canler et Corinne Chate-lain de l’association Normandie Pionnières// Axelle Maître, secrétaire générale de la société des courses du Pays d’Auge (hippodrome de Clairefontaine) // Cricket Head, propriétaire, éleveur et entraineur de chevaux de courses // Sophie Lemaire, directrice du Haras national du Pin // Astrid Cantrel, maréchal ferrant // Laurence Meunier, présidente du pôle de compétitivité filière équine Hippolia et éleveur // Adeline Lescanne Gautier, Directrice de Nutriset à Malaunay // Béatrice Robert, proviseur du Lycée Schuman-Perret au Havre // Scholastique Mukasonga, auteure // Marina Maunoury Lachèvre, créatrice et PDG de la Start up Margotte Tournicotte à Colombelles.