Stephan MacLeod

Chanteur

Stephan MacLeod a étudié le violon et le piano à Genève avant de se consacrer au chant, à Genève, puis à Cologne avec Kurt Moll et enfin à Lausanne avec Gary Magby. Sa carrière de chanteur commence pendant ses études en Allemagne au travers d’une fructueuse collaboration avec Reinhard Goebel et Musica Antiqua Köln. Les portes du monde de l’oratorio et de la musique ancienne s’ouvrent à lui et il chante bientôt dans le monde entier sous la direction de chefs tels que Philippe Herreweghe, Jordi Savall, Frieder Bernius, Franz Brüggen, Michel Corboz, Gustav Leonhardt, Konrad Junghänel, Hans-Christoph Rademann, Christophe Coin, Sigiswald Kuijken, Vaclav Luks, Philippe Pierlot, Helmut Rilling, Masaaki Suzuki, Rudolf Lutz, Paul Van Nevel ou Jos Van Immerseel, ainsi qu’avec Daniel Harding ou Jesus Lopez Cobos.

Depuis 2005, il se consacre aussi à la direction et fonde l’Ensemble Gli Angeli Genève.

Il est depuis 2013 professeur de chant à la Haute École de Musique de Lausanne et partage sa carrière entre ses engagements de chanteur, son ensemble, l’enseignement, et des invitations pour diriger de plus en plus fréquentes. Il dirige ainsi régulièrement l’Orchestre de la Suisse Romande, la Philharmonie Zuidnederland (Eindhoven et Maastricht) ou la Nederlandse Bachvereniging.

Ses projets comme soliste incluent L’Enfance du Christ de Berlioz, les Passions de Bach et les Lamentations de Charpentier ; comme chef : la Passion selon Saint Jean au CNSM de Lyon, des cantates de Bach au CNSM de Paris, Watermusic avec l’Orchestre de la Suisse Romande ou des Passions selon Saint Matthieu avec le Philharmonie Zuidnederland ; avec Gli Angeli Genève: la Passion selon Saint Matthieu, le Messie de Handel, des symphonies et le concerto pour violoncelle en do majeur de Haydn avec Christophe Coin, le Stabat Mater et la Serva Padrona de Pergolese, des tournées au Canada, en Allemagne, aux Pays-Bas et en France, (Bach), ainsi que le Requiem de Brahms à Genève et à Bremen.