French Dutch English German Spanish

Menu

Garance Marillier

membre du Jury Palmarès du 47e Festival du Cinéma Américain

Comédienne

"L’ac­teur est un musi­cien et un dan­seur, il se sert à la fois de son corps et de sa musi­ca­li­té dans les répliques."

Après avoir débu­té sa car­rière de comé­dienne en 2010 dans les courts métrages Junior de Julia Ducour­nau et Ce n’est pas un film de cow-boys de Ben­ja­min Parent, Garance Marillier retrouve sa com­plice Julia Ducour­nau pour le télé­film Mange (2012), puis pour Grave (2017), le pre­mier long métrage de la réa­li­sa­trice, qui lui vaut une nomi­na­tion au César du meilleur espoir fémi­nin. Garance Marillier pour­suit son ascen­sion l’année sui­vante avec Ad Vitam, une série d’anticipation dif­fu­sée sur Arte et récom­pen­sée au Fes­ti­val Séries Mania, avant de retrou­ver le grand écran en 2019 avec le drame Pom­péi, réa­li­sé par John Shank et Anne Fal­guères. En 2020, elle rejoint le cas­ting du bio­pic Madame Claude. Sa der­nière col­la­bo­ra­tion à ce jour avec Julia Ducour­nau pour Titane la conduit en com­pé­ti­tion offi­cielle au Fes­ti­val de Cannes cette année, où le long métrage rem­porte la Palme d’or. Garance Marillier vient d’achever le tour­nage de Rue des dames, le second long métrage de Hamé et Ekoué, membres du groupe La Rumeur.