French Dutch English German Spanish

Menu

Baudouin Mouanda

Photographe

Photographe Invité - Planches Contact 2021

Baudouin Mouanda

Baudouin Mouanda est un photographe congolais, membre du collectif Génération Elili et d’Afrique in visu. Après quelques années passées à étudier le droit à l’université de Brazzaville, il débute sa carrière en 1993 en chroniquant la vie brazzavilloise pour les journaux et se fait surnommer « Photouin ». Baudouin Mouanda s’attache particulièrement à l’histoire de son pays, aux sujets qui interrogent et aux séquelles des guerres à répétition qui ont endeuillé le Congo. Récompensé aux Jeux de la francophonie à Niamey (Niger) en 2005, Baudouin Mouanda est sélectionné à plusieurs reprises au concours international pour le grand prix Paris Match du photoreportage étudiant. En 2007, il bénéficie d’une résidence à Paris, où il suit un stage de perfectionnement au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes, et intègre l’ESA LE 75 (École supérieure des arts) de Bruxelles. C’est là que sa route croise celle de Congolais de Paris et notamment des fameux rois de la sape, les « sapeurs », et leur philosophie baptisée la « sapologie ». De retour à Brazzaville en 2008, il photographie les plus beaux « sapeurs » de la capitale congolaise. Il participe depuis à plusieurs résidences nationales et internationales. En 2009, Baudouin Mouanda expose ses photos Les séquelles de la guerre à la biennale Les Rencontres de Bamako, au Mali, où il reçoit le prix de la Fondation Blachère suivi du prix Jeune Talent offert par Bolloré Africa Logistics. Sa dernière résidence à Libreville, au Gabon, lui permet avec la bourse « Visa pour la création 2009» de CulturesFrance d’avancer son travail sur Hip Hop et société qu’il présente en été 2010 aux Rencontres d’Arles. Il collabore régulièrement avec plusieurs journaux parmi lesquels Jeune Afrique, Planète jeune, Afrique magazine, Le Monde, Express styles, VSD, L’Humanité, Magazine Photo, Afrique Asie, Zam Magazine.

Baudouin en Normandie - Congolaise Dream

Baudouin Mouanda transporte dans ces bagages une robe de mariée, de son Congo d’origine à l’Allemagne, la Hongrie, la Suisse, la Sicile, la Chine, les Etats-Unis, jusqu’en France et ici, en Normandie. Une robe de mariée qu’il photographie, portée par différentes jeunes femmes dans chaque pays, passant d’un corps à l’autre, d’un « rêve » à l’autre. Congolaise Dream in Normandy revient sur les différentes représentations du mariage à travers la société dans des images intrigantes et bercées de mélancolie ou d’humour.

Le Grand Bain (Mitoyen à la Place Claude Lelouch, face au tennis municipal)