French Dutch English German Spanish

Menu

Marion Poussier

Photographe invitée au festival Planche(s) Contact en 2015

© Marion Poussier
© Sandrine Boyer Engel

LOVE

Marion Poussier est née à Rennes en 1980. Après trois années à l'école Nationale Supérieure Louis Lumière (2000-2003), elle se consacre entièrement à la photographie. Elle a reçu en 2006 le prix Lucien et Rodolf Hervé pour sa série de photographies sur l'adolescence. Intitulée Un été, cette série a été exposée lors des Rencontres Internationales de la Photographie (Arles) sous le parrainage de Raymond Depardon et a rejoint la collection de la Fondation Cartier pour l'art contemporain ainsi que le Fonds national d'art contemporain. En 2010, Marion Poussier reçoit le prix de l'Académie des Beaux-Arts. En 2014, elle est invitée par le festival Cinéma en plein air (parc de La Villette - Paris) à créer une série de films courts sur l'adolescence.

Marion Poussier vit et travaille à Paris. Ses photographies sont exposées en France comme à l'étranger. Elle est représentée par la Galerie du Jour Agnès b.

"Personne ne peut comprendre notre amour. Les autres sont trop parfaits pour aimer. Nous on sera jamais comme tout le monde car nous on est assez sensibles pour la voir, la beauté. La beauté dans tout, partout. A chaque instant, elle surgit, elle nous submerge." Hugo à Emma / Facebook.

Marion Poussier à propos de son exposition à Deauville Love

"Il faut bien chercher pour apercevoir un adolescent dans cette ville pas vraiment taillée pour eux. C'est à la sortie du lycée qu'on peut les trouver en grappes. Là ils attendent leur bus, leurs parents. Ils rentrent chez eux et s'éloignent de Deauville à 5, 10, 15 ou 20 km dans la campagne. Dispersés, ils restent connectés. Des sms par centaines, des heures sur facebook. Dans leurs mots on entend leurs coprs qui parlent. D'amour. Une toile complexe de fils entremêlés les relie les uns aux autres, invisible pour l'oeil adulte. Elle se fait relais des moments où ces liens deviennent tangibles, où les yeux se croisent et les peaux se découvrent. C'est fragile. Et c'est fort.
Munie d'une chambre photographique grand format, je suis allée à la rencontre d'adolescents à Deauville et me suis intéressée à l'énigmatique question de l'amour à cet âge. Je voudrais être amoureuse, tu voudrais être amoureux, nous voudrions être amoureux.
LOVE est un plongeon dans le coeur des adolescents."