Que faire à Deauville ?

Vivre Deauville, c’est s'imprégner des lieux qui en font sa magie. C’est fouler les incontournables Planches avec la mer pour jardin, c’est découvrir son architecture qui mêle les folies du Second Empire, du style anglo-normand et les réalisations marquantes des années 1890. C’est jouer sur les golfs, s’embarquer sur l’Estuaire de la Seine qui a tant inspiré Eugène Boudin, assister à une course de chevaux telle Coco Chanel. C’est rencontrer les nouveaux talents du cinéma américain, miser au casino façon Françoise Sagan. C’est aussi se ressourcer en thalasso, ou simplement ne rien faire et rêver sur la plage aux parasols colorés.

Que faire à Deauville ? ©Béatrice Augier
Béatrice Augier

Les incontournables

Prendre un bain de culture aux Franciscaines

Que faire à Deauville - Les Franciscaines ©Pod VU
Pod VU

En plein centre-ville de Deauville, Les Franciscaines s’émancipe des codes traditionnels et réussit le pari d’être le premier pôle culturel novateur de France. Dans ces lieux s’entremêlent un auditorium, un musée dédié au peintre figuratif André Hambourg, des galeries thématiques, une cour d’expositions temporaires et un Fablab. Tous sont unis autour du cloître, sublimé par un lustre spectaculaire, épicentre des rencontres et du partage. Les collections muséales, artistiques, cinématographiques, photographiques et bibliographiques qui s’y trouvent s’inspirent de l’identité de Deauville et de la Normandie.

Maintenir l’âme historique de cet ancien couvent du XIXe siècle, tout en modernisant les espaces aujourd’hui décloisonnés pour une plus grande liberté d’exploration des arts et de la connaissance, c’est toute l’expérience promise aux visiteurs. Au fil des saisons, le calendrier foisonne et se renouvelle sans cesse, avec une programmation semestrielle riche en rencontres littéraires, spectacles de danse, conférences, concerts et pièces de théâtre.

Visiter la Villa Strassburger

Que faire à Deauville ? Visiter la Villa Strassburger ©Sandrine Boyer-Engel
Sandrine Boyer Engel

Splendide, immense, somptueuse, les adjectifs manquent pour définir la beauté des lieux. Aux yeux des visiteurs et habitants, cela ne fait aucun doute : la Villa Strassburger est LA maison emblématique de Deauville. Sa position idéale, aux premières loges de l’hippodrome de Deauville-La Touques, séduisit son ancien propriétaire, l'éditeur de presse Ralph Beaver Strassburger, passionné des chevaux. Plus d'un siècle après sa construction en 1907 sur les terres de Flaubert, la demeure n’a rien perdu de sa superbe : tourelles, bow-windows, damiers, pans de bois et épis de faîtage exposent au grand jour le caractère normand du lieu, renforcé par un vaste jardin planté de pommiers. En poussant les portes, le temps semble s’être figé. Au rez-de-chaussée, les murs de la grande salle à manger arborent fièrement les portraits des cracks vainqueurs de Strassburger, ainsi que des caricatures témoignant des réceptions mondaines passées. A l’étage, son bureau renferme tous ses effets personnels, du téléphone à cadran à son porte-plume ; également, les appartements privés de Mme Strassburger, à l’ambiance féminine et raffinée. La Villa Strassburger se visite uniquement sur réservation aux dates et horaires prédéfinis.

Vibrer aux courses à l'hippodrome de Deauville-La Touques

Que faire à Deauville - Hippodrome de Deauville-La Touques ©Naïade Plante
Naïade Plante

Deauville et le cheval sont comme Deauville et la mer : indissociables. Construit avant même l’église, l’hippodrome de Deauville-La Touques – du nom de la rivière bordant les pistes – est l’essence même de la ville. Aujourd’hui vitrine internationale du cheval, le champ de courses accueille un centre d’entraînement de 450 chevaux à l’année, un meeting d’été prestigieux, des courses de plat en toute saison et même un championnat international de polo.

En août, tous les yeux sont rivés sur le réputé Meeting de Deauville Barrière. Son calendrier de haute volée concentre à lui seul sept courses de Groupe 1, réservées à l’élite du galop. Dotations records, chevaux les plus performants, jockeys d’exception, propriétaires venus des quatre coins du monde… Depuis les tribunes, turfistes, parieurs chevronnés et curieux vibrent au son des sabots des as du galop

Voir un match de polo

PH Flament

Né il y a un siècle de la volonté du baron Robert de Rothschild, le Polo Club de Deauville est devenu la référence française avec la création de la Coupe d’Or, un tournoi qu’il est de bon ton, pour tous les grands joueurs, d’avoir gravé au moins une fois sur sa carte de visite. Et c’est au cœur de l’hippodrome de Deauville-La Touques, sur les trois terrains de polo, que se dispute chaque année en août ce tournoi réputé. Au fil des ans, trois nouvelles compétitions ont enrichi le programme, créant ainsi l’immuable Barrière Deauville Polo Cup : Coupe d’Argent, Coupe de Bronze et Ladies Polo Cup. Par-delà ces grands tournois, les meilleurs polistas venus des quatre coins du monde prennent le temps de défiler dans les rues de Deauville sur leurs chevaux et de disputer des matchs sur la plage, sous les yeux ébahis des passants.

Anecdote : le public participe lui aussi à la bonne réussite du tournoi ! Entre chaque match, les spectateurs se précipitent sur les terrains pour reboucher les trous causés par les chevaux et les maillets.

Autrefois un passe-temps entre gentelemen, le polo est aujourd’hui un sport accessible à tous. Le découvrir, l’apprendre, le maîtriser et l’aimer sont autant de possibilités proposées par Evrard de Spa, moniteur et directeur de l’école de polo de Deauville. Des cours pour débutants ou joueurs confirmés, seul ou en groupe, en intérieur ou en extérieur, le sport argentin n’a pas fini de surprendre.

Flâner sur les Planches

Naïade Plante

Impossible de visiter Deauville sans fouler la célèbre promenade des Planches ; on vient du monde entier pour s’y promener ! D’un côté, les jolis parasols aux cinq couleurs pullulent sur le sable doré, où l’on se presse pour s’abriter lors des fortes chaleurs d’été ; de l’autre, une succession de cabines de plage Art Déco, formant l’ensemble architectural des Bains Pompéiens. Les petites loges aux portes vertes sont sublimées par des lices marquées des noms des acteurs et réalisateurs américains récompensés au Festival du Cinéma Américain. Un Sunset Boulevard à la française donc, pour un "Hollywood qui s’est trouvé un verger en Normandie" déclara Anne d’Ornano en 1977, ancienne maire de Deauville.

Se prélasser sur la plage et louer un parasol

Sandrine Boyer Engel

Un mythe, une image, une histoire… les Deauvillais y tiennent, les vacanciers en rêvent. Annonceurs de la belle saison, les 450 parasols de Deauville fleurissent sur le sable doré au printemps, conjointement avec la nature qui se réveille. Au cours d’une balade à la tombée de la nuit, il affiche fièrement son "nœud deauvillais" unique en son genre ; en pleine journée, la toile de coton se déploie sur deux mètres de diamètre, et la jupe tombe nonchalamment pour offrir ombre, discrétion et protection aux vacanciers. Joliment alignés le long des Planches, les ombrelles se parent de couleur bleue, rouge, verte, orange et jaune, toutes aussi inspirantes les unes que les autres, que les photographes aiment capter, que des peintres comme Fernand Léger, Kees Van Dongen et André Hambourg aiment représenter.

Et pour perpétuer la tradition depuis leur installation en 1875, les parasols sont à louer d’avril à septembre auprès de l’Etablissement des Bains de Mer, avant de s’endormir dans leur atelier pour entamer une pause hivernale amplement méritée.

Nager dans la piscine olympique

Naïade Plante

Grâce à son originalité architecturale, sa situation en front de mer à côté de la thalassothérapie, ses dimensions olympiques et son bassin d’eau de mer, la piscine olympique de Deauville est un fleuron du patrimoine deauvillais. A l’extérieur, c’est une belle structure ondulée en béton blanc élégant, telle une vague qui viendrait s’éteindre sur la plage. A l’intérieur, de grandes parois vitrées encadrent un bassin d’apprentissage et un bassin de 50 mètres rempli d’eau de mer, pompée à seulement quelques mètres. Près de 85 000 nageurs s’y pressent toute l’année, petits et grands, pour nager comme barboter.

Un programme d’activités sportives est mené à bien par les maitres-nageurs sauveteurs, incluant leçons de natation et cours d’aquagym. En loisir ou en club, on vient ici pour bénéficier des bienfaits de l’eau iodée, peu importe les caprices de la météo et les marées.

S'émerveiller devant l'architecture balnéaire

J.Basile

Lorsque l'on se promène dans Deauville, villas, manoirs et autres bâtisses extraordinaires se plantent devant nous, tel un musée à ciel ouvert. De style normand, Art Nouveau ou Second Empire, parées de colombages, béton brut ou briques, ces incontournables villas règnent en maîtresses de maison partout dans la ville. Elles sont assurément à tous les coins de rue. Accompagné d’un guide passionné par sa ville pour une visite ou à dénicher soi-même en suivant les circuits pédestres proposés par l’office de tourisme, elles ne demandent qu'à être découvertes.

Se divertir au casino

Guy Isaac

Temple du divertissement, ce sont 120 ans d’histoire qui précèdent le Casino Barrière Deauville, quatrième casino de France, considéré comme l’un des plus beaux d’Europe. La journée, la façade d’un blanc immaculé, parée de balustres et de larges baies, réverbère les rayons du soleil ; la nuit, elle se mue en un lieu enchanteur, scintillant de mille feux. Passée l’entrée majestueuse, c’est toute une expérience à vivre : monter les marches de l’escalier monumental à double volées, s’assoir dans la grande galerie pour y admirer les colonnes en marbre et lustres cristallins, jeter un œil au Salon des Ambassadeurs, épicentre des dîners de gala du Festival du Cinéma Américain où se pressent acteurs et réalisateurs invités, voir un spectacle dans son théâtre à l'italienne, jouer sur l’une des dix tables de Poker et de Blackjack ou à la roulette telle Françoise Sagan – qui rafla à Deauville 8 millions de francs, le 8 août 1958, en misant sur son 8 fétiche !

Surplomber Deauville et Trouville depuis un belvédère

Naïade Plante

Telles deux obélisques, les belvédères structurent le port et ouvrent une porte d’entrée sur la mer. Leur architecture vintage, vêtue de rayures noires et blanches semblables à une marinière, fait un écho historique au premier phare construit en 1874, puis détruit au XXe siècle. Du haut de leurs 28 mètres, chacun veille sur Deauville : le premier, côté centre-ville, avec la capitainerie et le Deauville Yacht Club à son pied ; le second, côté quartier de la Presqu’Île. Après avoir gravi les 170 marches ou pris l’ascenseur, c’est depuis cette tour que les visiteurs ont la chance de contempler une vue époustouflante. Villas deauvillaises, mats des bateaux endormis dans le port, mer tapissant l’horizon, campagne normande mais aussi centre-ville et hauteurs de Trouville-sur-Mer, le panorama est majestueux.

Notre conseil : s’y rendre pendant la golden hour, c’est-à-dire l’heure qui précède le coucher de soleil, lorsque la lumière devient miel. Un instant magique à photographier.

Les événements

à ne manquer sous aucun prétexte

Que faire à Deauville ? Le Festival du Cinéma Américain ©Sandrine Boyer-Engel

FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN

Pierce Brosnan, Kristin Scott Thomas, Johnny Depp… Une valse de noms de stars s’étend sur la promenade des Planches, fruit du lien insécable entre Deauville et le cinéma américain. Une histoire qui perdure depuis 1975, genèse du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Chaque année, plus de 80 films dévoilent la diversité du 7e art d’outre-Atlantique et de ses talents, des grands noms aux nouvelles têtes d’affiche.

Quand ? Tous les ans début septembre

Que faire à Deauville ? Le festival Planches Contact ©Sandrine Boyer-Engel

FESTIVAL PLANCHES CONTACT

Rendez-vous incontournable des amoureux de l’image depuis 2010, le Festival Planches Contact convie chaque année des photographes, célèbres ou émergents, en résidence à Deauville pour qu’ils révèlent leur vision de la ville et de la Normandie. Ensuite exposés dans différents lieux de la ville, leurs travaux sont présentés dans un parcours d’expositions grand format, des rues à la plage, des quais à un hôtel.

Quand ? Tous les ans d’octobre à janvier.

Que faire à Deauville ? Le Longines Deauville Classic ©Naïade Plante

LONGINES DEAUVILLE CLASSIC

Partie intégrante des grands événements équestres aoûtiens, il rassemble la crème des cavaliers dans trois niveaux de compétition : un CSI3*, un CSI1* et un CSI jeunes chevaux. Près de 600 chevaux et athlètes tentent de se qualifier au Grand Prix Longines de la Région Normandie. En parallèle, cavaliers de saut d’obstacles et jockeys de courses échangent leurs disciplines lors de la Longines Equestrian Challenge Normandie.

Quand ? Tous les ans en août.

Que faire à Deauville ? Le Festival de Pâques ©Sandrine Boyer-Engel

FESTIVAL DE PAQUES

Escapade incontournable de la musique de chambre, le Festival de Pâques accueille la jeune génération de virtuoses, sous le regard bienveillant des habitués et créateurs du festival. Dans la salle Elie de Brignac, tous se succèdent, s’assemblent et se coordonnent pour embrasser un florilège de chefs-d’œuvre et d’œuvres rares, du baroque au XXe siècle. Voix, cordes, cuivres, percussions… Le public est conquis.

Quand ? Tous les ans en avril

Que faire à Deauville ? L'Août Musical ©Naïade Plante

AOUT MUSICAL

Antichambre joyeuse du Festival de Pâques pour lire et jouer encore plus de musique autour du clavecin, du pianoforte, du piano et de la voix, Août Musical est un laboratoire musical d’exploration des chefs-d’œuvre classiques, romantiques et modernes. Il y règne un esprit de partage musical communautaire entre jeunes musiciens européens et leurs pairs confirmés.


Quand ? Tous les ans en août

Que faire à Deauville ? Le Festival Livres et Musiques ©Naïade Plante

FESTIVAL LIVRES & MUSIQUES

Unique en son genre, il explore chaque année les liens entre les mots et les notes. Rendez-vous littéraire mélodieux, le Festival Livres & Musiques convie des auteurs inspirés par la musique et des musiciens passionnés par l’écriture. Sous forme de concerts, tables rondes et séances de dédicaces, ce sont des biographes, auteurs de BD, chanteurs et romanciers qui partent à la rencontre du public.

Quand ? Tous les ans en mai

Où manger à Deauville ?

Dans une brasserie, un restaurant mythique ou un concept-store, avec une assiette garnie de fruits de mer ou d’une pizza, installé sur les Planches vue sur mer ou face au port, près de 50 établissements s’activent en cuisine pour offrir le meilleur de la gastronomie, normande et internationale.
Restaurant le 1899, Hôtel Les Manoirs de Tourgéville

Tous les restaurants

Où dormir à Deauville ?

Hôtels anglo-normands ou Art Déco, manoirs augerons ou palaces mythiques, poutres ou balcons ciselés, vue panoramique sur la mer ou sur un champ de pommiers… Les hôteliers et hébergeurs qui ont choisi inDeauville pour accueillir les visiteurs de passage ont à cœur de conserver l’esprit et la fantaisie des bâtisseurs des XIXe et XXe siècles. Pour un week-end ou une semaine, en famille ou entre amis, toutes les histoires sont possibles pour vivre une expérience mémorable et séjourner en douceur.

Justine Jacquemot

Hôtels - Restaurants

En savoir plus
Restaurant le 1899, Hôtel Les Manoirs de Tourgéville
Sandrine Boyer Engel

Résidences de tourisme

En savoir plus
Photo 911

Demandez conseil

à l'office de tourisme de Deauville

L'équipe de Deauville Tourisme vous accueille :
  • De janvier à début juillet - du lundi au samedi : 10h-18h / dimanche et jours fériés : 10h-13h et 14h-18h
  • En juillet et août - du lundi au samedi : 9h30-19h / dimanche et jours fériés : 10h-18h
  • De septembre à début janvier - du lundi au samedi : 10h-18h / dimanche et jours fériés : 10h-13h et 14h-18h (fermé le 25/12 et le 01/01)

Venir nous voir : Résidence de l'horloge, Quai de l'Impératrice Eugénie, 14800 Deauville.

Nous contacter : info@indeauville.fr / +33 (0)2 31 14 40 00

 

> S'abonner à la newsletter <

Deauville Tourisme Arnaud Tinel
Deauville Tourisme ©Arnaud Tinel

Deauville Tourisme

Venir et se déplacer à Deauville

EN TRAIN

La gare de Deauville-Trouville prend place dans le centre-ville de Deauville, tout près du port et de l'office de tourisme. Elle est desservie par des TER et relie quotidiennement les gares de Lisieux et Paris Saint-Lazare. Les horaires et tarifs sont disponibles sous ce lien. Pour réserver un billet, rendez-vous au guichet, sur SNCF Connect ou sur Trainline.

EN AVION

L'aéroport de Deauville-Normandie est situé à environ 9km de Deauville, dans la commune de Saint-Gatien-des-Bois. Pour rejoindre Deauville :

  • Ligne de bus n°111 : arrêts "Lycée Maurois" et "Gare routière"
  • Taxis : Sixt - +33 (0)8 20 00 74 98 / Central Taxis Deauville-Trouville - +33 (0)2 31 87 11 11
  • Navettes : TSC Normandie - +33 (0)7 81 21 60 35
  • Voiture : via la D74 (7km - 10 minutes)

EN BATEAU

Les ports du Havre et de Caen situés à 50 km de Deauville proposent des liaisons quotidiennes avec la Grande-Bretagne, et il est également possible de naviguer localement vers Trouville-sur-Mer et Le Havre.

  • Brittany ferries : Caen-Ouistreham/Portsmouth ou Le Havre/Portsmouth +33 (0)825 828 828 - www.brittany-ferries.fr
  • Bac Deauville-Trouville : traversée toutes les 5 minutes, 7j/7 à marée haute / Accès par la passerelle à marée basse - +33 (0)6 83 78 95 94
  • Traversée de l'estuaire en navette maritime (traversées de juin à août) depuis Le Havre et Trouville-sur-Mer. En savoir plus >>>

EN VELO

Deauville compte plusieurs voies cyclables, formant deux parcours appréciés :

Tous les loueurs de vélos en un clic ici.

La ville est également un point de passage de deux véloroutes nationales, à savoir la Vélomaritime, au départ de la Bretagne, et la Seine à Vélo depuis Paris.

EN VOITURE

Deauville est idéalement située entre mer et campagne, avec deux autoroutes à moins de 10 km :

  • Paris-Deauville : A13 - 195 km, dont 186 km d'autoroute (Temps moyen : 2h, péage : 12,20 €)
  • Accès A29 nord vers Amiens (9 km)

Une fois dans Deauville, de nombreuses zones stationnement sont accessibles. Pour connaître le plan de stationnement, c'est ici.

EN BUS

  • Ligne n°111 : Caen - Cabourg - Deauville - Honfleur - Le Havre
  • Ligne n°112 : Touques - Tourgéville - Saint-Arnoult - Deauville
  • Ligne n°113 : Deauville - Trouville - Touques

Pour plus d'informations : +33 (0)9 70 83 00 14 - nomad.normandie.fr. Réservez vos billets pour tous vos trajets dans tous les Bureaux d'information touristique du Territoire de Deauville.

Liaison Paris-Deauville avec BlaBlaBus. La compagnie de voyage en car propose une liaison directe Paris Porte Maillot - Deauville. Réservations sur le site de Blablacar.

Autocaristes :

Se repérer sur la carte

Fermer

Nous contacter :
+33 (0)2 31 14 40 00
info@indeauville.fr


Nos bureaux d’information touristique :

DEAUVILLE TOURISME
Résidence de l'Horloge
Quai de l'Impératrice Eugénie
14800 Deauville
Voir les horaires d'ouverture

VILLERS-SUR-MER TOURISME
Place Jean Mermoz
14640 Villers-sur-Mer
Voir les horaires d'ouverture

BLONVILLE-SUR-MER TOURISME
32 bis avenue Michel d'Ornano
14910 Blonville-sur-Mer
Voir les horaires d'ouverture

VILLERVILLE TOURISME
40 rue du Général Leclerc
14113 Villerville
Voir les horaires d'ouverture

TOUQUES TOURISME
20 Place Lemercier
14800 Touques
Voir les horaires d'ouverture

TOURGÉVILLE TOURISME
Promenade Louis Delamare
(derrière le poste de secours)
14800 Tourgéville
Voir les horaires d'ouverture