French Dutch English German Spanish

Menu

Rencontrer un faiseur d'épis de faitage

Cheval, pélican, animal fabuleux, pomme de pin…. en faïence ou en gré, les épis de faitage ornent les toits de nombreux édifices et maisons. Tradition artisanale vieille de plusieurs siècles, ces pièces d’art et d’histoire servaient autrefois à assurer l'étanchéité de la charpente traditionnelle de la toiture en couvrant et protégeant la partie saillante. Au fil du temps, ils sont devenus décoratifs et plus artistiques. Ils se distinguent par la variété de leurs motifs : faune, flore, allégories…

2 poteries les fabriquent encore aujourd'hui

La Poterie du Mesnil de Bavent, l'entrée dans le monde des potiers

A la Poterie du Mesnil de Bavent, on fabrique les épis de faîtage depuis 1842. Ici tout est fait à la main. Seuls les fours ont changé. L’artiste peintre et sculptrice Martine Kay-Mouat a racheté la poterie en 1987, où elle avait fait son apprentissage, et relance avec sa fille Dominique la fabrication des épis de faîtage, abandonnée depuis la Seconde Guerre mondiale. La poterie du Mesnil de Bavent est depuis une des seules à produire des épis de faîtage en faïence et grés dans la pure tradition.
Entrez dans le monde des potiers... la poterie est ouverte au public et des visites guidées, ateliers et expositions y sont organisés tout au long de l’année.
 
Une persévérance récompensée  !
En 2007, la poterie est labellisée  "Entreprise du Patrimoine Vivant" et son savoir-faire est inscrit à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France depuis 2008
 

Poterie du Mesnil de Bavent

Lieu dit "Le Mesnil"
Route de Caen - Cabourg RD513
14860 BAVENT
France
02 31 84 82 41
06 72 94 27 59

Tony Mauger, l'artisan céramiste spécialiste des épis de faîtage

Tony Mauger exerce le métier de potier céramiste à Touques dans le quartier des arts, qui regroupent plusieurs artisans d'art. En stage à la Poterie de Bavent, où travaillait sa mère comme céramiste, il montre rapidement des dispositions pour cet artisanat et y reste pendant cinq ans. Après une brève parenthèse cinématographique pour s’occuper des oiseaux de Jacques Perrin sur le tournage du  "Peuple migrateur", il décide de reprendre une formation de tourneur puis d’émailleur. Diplôme en poche, il décide de prendre la route pour peaufiner son savoir-faire et maîtriser complètement les différentes techniques auprès des potiers de France. Il s'installeen Normandie en 2005, rachète vingt tonnes des moules, dont les plus anciens ont près de 200 ans, et  perpétue depuis la tradition des épis de faîtage en grés.
TOUQUES

Quartier des Arts

Place Saint-Pierre
14800 TOUQUES
France
02 31 88 00 07

Rencontrez aussi les artisans céramistes