Menu

Manon Renier

Tremplin Jeune Talent 2020

© Manon Renier
© Manon Renier
© Manon Renier

Originaire de la presqu’ile Guérandaise, Manon Renier commence la photographie à l’âge de 19 ans en intégrant l’école de photographie ETPA de Toulouse. La photographie, est pour elle, un moyen d’expression plus évident, plus transparent, plus émouvant que la parole ou l’écriture.
Ces trois années d’études au sein de cette école lui ont permis d’apprendre à maîtriser les techniques photographiques et par-dessus tout à mieux se connaître. En 2014, elle sort diplômée recevant le prix Spécial du Jury. En 2015, elle obtint le prix du public Mark Grosset à Vendôme. 
Elle décide ensuite de s’installer à Paris et commence à travailler aux côtés de photographes et réalisateurs, une expérience qui lui a permis d'élargir ses compétences et de découvrir également l’univers des tournages.
En 2016, la série Métamorphoses est exposée aux Promenades Photographiques de Vendôme. 
En 2017, une projection de la série Suzy est organisée au festival Circulation de Paris. » 

« Lors de cette résidence au cœur de Deauville, je souhaite réaliser une série d’autoportraits en travaillant sur l’intime, le corps, un projet introspectif traitant du laisser-aller et du questionnement de soi.
Chaque image sera réalisée dans un paysage ou contexte urbain normand, dans lequel mon corps sera mis en scène, parfois simplement ou en jouant sur les contorsions possibles : pli, enfouissement, torsion… Parcours tant esthétique qu’initiatique où je fais l’expérience physique de ma transformation en masse, ramassée, sculptée, moulée par l’angle de vue de mon appareil posé là-bas, que je ne contrôle plus et qui me prend, me capture jusqu’à ce qu’image s’en suive. »