French Dutch English German Spanish

Menu

Auguste Renoir

Peintre

Dans des cadres urbains ou bucoliques, intimes ou populaires, Renoir aime à peindre les quotidiens joyeux. Le temps y est suspendu, les peaux nacrées, les textures douces et les gestes délicats. Lorsqu’une femme joue seule de la guitare ou lorsque des Parisiens s’attablent au Moulin de la Galette, le spectateur n’est pas seulement témoin de la scène mais engagé par le point de vue adopté, les échanges de regards et l’atmosphère enveloppante du lieu. Dans cette société idéale, chaque mouvement semble une marque de tendresse. Cette esquisse, tout en restant fidèle à ses couleurs et à sa gaieté, rompt avec la manière traditionnelle de Renoir. Aucun personnage n’est représenté et les petites touches juxtaposées, souvent en forme de virgule, laissent place à de larges aplats de couleurs. La mer et le ciel ne se donnent plus à voir précisément. Cet esprit de synthèse, propre à l’impressionnisme, est un héritage de Corot.