Roger Schall

Photographe - Retrospective lors du Festival Planche(s) Contact en 2018

Baigneur plongeant dans les vagues Deauville été 1935 © Roger Schall
Jeux d'enfants plage de Deauville été 1936 © Roger Schall

Les étés à Deauville (1934 > 1950)

Célèbre photo reporter français des années 30, Roger Schall nait à Nancy en 1904. Fils de photographe, il est formé par son père et lors de son incorporation, en 1925, dans la section photographique des armées.

1931 : Ouverture de son premier studio photographique à Montmartre, avenue Junot.

1934 : A la faveur de l’essor de la presse illustrée le studio Schall, créé et codirigé par Roger Shall et son frère Raymond Schall, compte quatorze employés et fonctionne jusqu’en 1939 comme une agence de presse. Les reportages Schall sont publiés dans toute l’Europe et aux Etats Unis dans plus de 100 magazines illustrés. Les nus et les photos de Paris, sont publiées avec celles de Brassaï et Jean Moral. 

1934 : Roger Schall débute sa carrière comme reporter international au Rolleiflex. Premier reportage estival à Deauville, commandé par Lucien Vogel pour le magazine VU. Premières collaborations avec Vogue. Roger Schall photographie la mode dans le style du reportage, en mouvement et en décors naturels, alors que la photographie de mode est alors majoritairement réalisée en studio.

1935 : Reportage du Jubilé du Roi George VI à Londres, publié dans l’édition anglaise de Vogue. Portraits de Colette. Après avoir réalisé un reportage sur la construction du paquebot Normandie sur les chantiers de Penhöet, Lucien Vogel lui confie le reportage du voyage inaugural du Havre à New York. Photographe exclusif accrédité par la Compagnie Générale Transatlantique, il partage sa cabine avec Blaise Cendrars. Court séjour aux USA et reportage sur New York, Harlem, Coney Island. Deuxième séjour à Deauville.

1936 : Reportage à Berlin pour couvrir la préparation des futurs Jeux Olympiques, pour Vu,. Troisième reportage à Deauville pour y saisir les premiers vacanciers des congés payés. 

1937 : Parution de Paris de Jour, ouvrage préfacé par Jean Cocteau (Arts & Métiers Graphiques) et le Nu en photographie de Marcel Natkin. Les photos de Roger Schall côtoient celles de Man Ray, Laure Albin Guillot et Pierre Boucher. Quatrième reportage estival à Deauville.

1944 :  Parution de : A Paris sous la botte des nazis, témoignage en images des quatre années d’occupation. Cet ouvrage, préfacé par le général de Gaulle, sera édité par Raymond Schall avec des photographies de Roger Schall, Robert Doisneau, Roger Parry, Les Frères Seeberger, Pierre Jahan… 

 1947 : Débuts dans la photographie publicitaire dans son studio de Montmartre 

1948 > 1969 : Nombreux reportages en France : L’Eté à Deauville pour France Illustrations. Les haras de Marcel Boussac (publication de Chevaux de France aux Editions Prisma, (1964) les courses (Longchamp, Ascot), photographie industrielle (Forges et Aciéries de la Loire, Le Creusot, Saint Etienne, les usines de Saint-Gobain…), les chasses présidentielles à Rambouillet, nouvelles commandes de la compagnie Générale Transatlantique…

Nombreux portraits de peintres, d’écrivains et de comédiens. 

Il poursuit parallèlement à ses créations publicitaires ses reportages de mode et réalise des commandes pour la haute couture (Jeanne Lanvin, Jacques Fath, Grès…)

1970 : Roger Schall se remet à la peinture et au dessin. Sollicité par de nombreux éditeurs et musées Il se consacre à la gestion de sa collection et de son fonds photographique.

1995 : Roger Schall décède le 4 décembre à Paris, à l’âge de 91 ans.

A propos de l'exposition retrospective sur Roger Schall : Les étés à Deauville (1934 > 1950)
Dans les années 1930, le photographe Roger Schall (1904-1995) s'engouffre dans la révolution médiatique que constitue la naissance de la presse illustrée. Il est l'un des premiers adeptes du Rolleiflex et de ses images carrées. Il s'impose alors comme l'un des meilleurs photoreporters français. Multipliant les reportages et les commandes pour VU, Match, L'illustration, Marie Claire... Il découvre Deauville en 1934 et réalise jusqu'en 1950 de nombreuses images aux compositions rigoureuses et restées, à ce jour, inédites. 
C'est à la demande de Lucien Vogel, directeur du magazine VU, que Roger Schall se rend une première fois à Deauville en été 1934. Il saisit les rituels et les activités diverses. Explorant la plage en journée, avec ses baigneurs, ses enfants, ses célébrités et ses élégantes, il assiste aux dîners de galas et restitue les ambiances du casino en soirées. Il suit les concours d'élégance automobile, les courses et les ventes de yearlings, les parties de golf et de tir au pigeon. Il arpente aussi le bassin des yachts et ses pavoisements et suit les activités du Deauville Yacht Club. Il est l'un des seuls photographes à avoir aussi photographié les processions religieuses du 15 août. Rarement un reporter aura restitué autant de facettes différentes et complémentaires de la ville. En mai 1*935, à la demande de la Compagnie Générale Transatlantique, Roger Schall est le seul photographe accrédité à la croisière inaugurale du paquebot Normandie. Sitôt rentré des Etats-Unis, séduit par Deauville et ses activités, il y revient lors de l'été 1935, puis en 1936 pour y découvrir le premier été des congés payés. 
Créée à l'intention de Planche(s) Contact 2018, cette exposition originale est présentée en plein air, sur la plage. Elle reproduit 25 grands formats, sur des structures hautes de trois mètres, des photographies pour la plupart inédites réalisées à Deauville entre 1934 et 1950. 

Exposition conçue par Philippe Normand, directeur artistique de Planche(s) Contact 2018, en collaboration avec Jean-Frédérique Schall, fils du photographe.