Menu

Miriam Stanke

Photographe jeune talent du festival Planche(s) Contact 2015

© Caroline Amos pour Planche(s) Contact 2015

À la poursuite du beau

" Inspirée au départ par les idées des peintres impres-sionnistes, la série explore la polarité de la beauté. Elle joue avec le sentiment humain, toujours enclin à atteindre la perfection. En explorant l'artificielle réussite sociale que cette cité balnéaire porte en elle et ses contradictions quant à sa beauté quotidienne, Deauville prend finalement vie, non pas par son idéal mais par ses moments d'imperfection — le contraste des endroits féeriques sans vie, les moments ordinaires, et la nature qui finalement reprend ses droits. L'attrait de la ville semble résider dans cette mutuelle coexistence : celle de l'interaction entre vie sauvage et répétition de moments de vie ordinaires, qui forcent le passant à faire une pause et observer cette beauté qui se révèle presque parfaite autant qu'irréellement artificielle."