Menu

UN PROJET INNOVANT

Le lieu échappe au traditionnel découpage musée-médiathèque-espaces de vie culturelle et associative. Il se veut novateur dans la forme et dans l’esprit. C’est son fondement de départ : offrir aux visiteurs une nouvelle approche qui facilite l’exploration des œuvres quelles que soient leur forme : livre, film, œuvres picturales, musique…Ici pas de parcours flêché.Le dispositif numérique – collaboratif et immersif – ouvre de multiples voies aux visiteurs, guidés par leurs propres centres d’intérêt. Expérience unique et propre à chacun !

 

Les milliers de documents acquis par la Ville ont été répartis en cinq univers aux multiples facettes. Les visiteurs y accéderont de façon très innovante et seront accompagnés par un dispositif numérique accessible dès la grande galerie. Dans le principe, l’expérience pourrait ressembler à celle vécue par un internaute sur la toile où l’on surfe d’un sujet à l’autre. Les Franciscaines ajouteront une scénarisation ludique, interactive, intuitive dans des conditions idéales pour la consultation.  

Aux Franciscaines, les visiteurs seront actifs, maîtres de leurs choix entre de multiples scénarii, passerelles et ressources proposés. Ils exploreront selon à leur rythme pour construire leur propre connaissance, une promenade dans laquelle la surprise a autant droit de citer que l’assurance de trouver ce que l’on cherche. Ce qui est central dans le projet, c’est d’inciter le visiteur à passer du temps.

Il n’y a pas de logique de flux, d’entrées-sorties, de nombre… mais des valeurs d’agrément, de plaisir, de découverte, d’exploration.

Une mise en commun des oeuvres

Plus sur les univers des Franciscaines

"Ce qui est inédit dans le projet, c’est qu’il a la particularité de ne pas séparer les objets d’une culture, mais de les rassembler dans un même espace. On trouve ici, au cœur des mêmes espaces, des parties dispersées, rattachées à un musée, à des collections, à une médiathèque. Or, en général, ces parties sont réparties dans des pièces ou des bâtiments différents. Ce qui nous a précisément intéressé dès le départ de notre réflexion, c’est de pousser cette idée encore plus loin, et faire de cette idée de la « mise en commun » l’idée même du projet. Il nous a semblé que quelque chose était esquissé dans le programme et qu’il fallait le radicaliser pour que cette mise en commun soit effective et tangible dans l’espace lui-même. Au lieu de présenter des morceaux, on présente donc des objets réunis de la culture. Cette démarche est vraiment neuve, car cela ne s’est jamais fait dans les équipements culturels. Nous-mêmes, on a réalisé des projets où l’on trouve un musée, un conservatoire, une médiathèque, séparés les uns des autres ; là, on réunit tout. Le mélange des cultures, des temporalités et des savoirs, c’est le principe même du projet".

Alain Moatti - Architecte 

Alain Moatti Architecte du projet - Agence Moatti & Rivière