Une rentrée automnale internationale pour les équipes inDeauville

Les équipes de promotion et communication poursuivent leurs actions de prospection auprès de voyagistes et medias internationaux. De la Corée du Sud à l'Inde, en passant par l'Europe, la destination inDeauville rayonne à travers le monde afin de se faire connaître et reconnaître dans toute sa diversité auprès des voyageurs.

Un shooting très médiatisé

La plage, l’architecture deauvillaise, l'Hôtel Barrière Le Normandy Deauville... Deauville a été choisie pour décor par le magazine Marie-Claire Corée du Sud pour son shooting mode hivernal avec la célèbre actrice Seo Yea Ji. Réalisé début octobre, le reportage est publié dans le numéro de novembre 2019 du magazine.

Marie Claire International publie 54 éditions internationales et se vend à 53 millions d'exemplaires dans 36 pays chaque mois. Le magazine présente un contenu sur la mode, la beauté, l’art-de-vivre et analyse les tendances. L’édition sud-coréenne existe depuis 1993 et cumule aujourd’hui une audience totale de près de 3,2 millions contacts par mois : plus de 80 000 lecteurs du magazine, 1,2 million de visiteurs uniques sur le site www.marieclairekorea.com, 2,1 millions de followers sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et Twitter.

De nombreux medias sud-coréens se sont fait relais de ce shooting à l'occasion de la sortie du magazine :
www.veritas-a.com
news.joins.com
newsen.com
mais aussi en Russie : doramakun.ru
et aux Etats-Unis : k-star-holic.blogspot.com

Des photos et vidéos prises pendant le shooting ont aussi été publiées sur le compte Instagram de Seo Yea Ji, elle-même suivie par 654 000 followers : https://www.instagram.com/seo_yea_ji/?hl=fr

 

Bonus : Dans ce même numéro du magazine, un article de quatre pages est consacré au lien qui unit Deauville et Chanel et est repris sur le site : www.marieclairekorea.com/2019/10/fashion

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par syj (@seo_yea_ji) le

193 363 vues

Les contacts professionnels pris

Depuis fin septembre, quatre déplacements ont déjà été effectués par l'équipe de promotion de inDeauville pour faire connaître et valoriser les atouts du territoire auprès des prescripteurs de voyages à travers le monde.  La Suisse, l'Allemagne, l'Inde et les pays du bassin méditerranéen étaient au programme de cette rentrée.

inDeauville a participé au workshop "Expérience France" à Chennai en Inde. L'événement a permis de mettre en contact 36 organisations françaises avec les acteurs du tourisme indien spécialisés France. Ce rendez-vous a donné lieu à une cinquantaine de rencontres pour inDeauville. Avec 600 000 voyageurs accueillis en 2018, la France est la première destination européenne des clientèles indiennes.

Dans le cadre de sa récente adhésion à l'ETOA (European Tourism Association), qui fédère les professionnels du tourisme européens, inDeauville est allé à Lucerne en Suisse à l'occasion de l' "European Tourism Summit". Cette journée annuelle d'échanges et de mise en réseau des adhérents de l'association était placée sous le thème du tourisme durable.

Dans le cadre du workshop "France-Med", organisé tous les deux ans dans le sud de la France et dédié aux marchés du bassin méditerranéen, inDeauville était à Nîmes pour présenter son offre touristique auprès d'une centaine de tour-opérateurs venus spécialement d'Espagne, Portugal, Grèce, Israël, Italie, Pays du Proche et Moyen-Orient. A eux seuls, ces prescripteurs représentent 18 millions de touristes, soit 20% des arrivées touristiques internationales en France.

La semaine dernière, inDeauville s'est associé au workshop sur la Seine organisé par Atout France Allemagne en coopération avec le croisiériste allemand A-rosa. Au départ de Saint-Denis, une cinquantaine de tour-opérateurs allemands et une quarantaine de partenaires français ont eu l'opportunité d'embarquer pour une traversée de "la Seine normande en automne". Sur le bateau, entre deux escales pour visiter quelques sites incontournables de la région, des temps de rencontres et d'échanges sont organisés entre les partenaires français et les tour-opérateurs. Cette formule originale s'est terminée par deux éductours en Normandie pour 18 tour-opérateurs allemands à travers deux circuits, l’un serpentant entre Caen, Bayeux et le Mont-Saint-Michel, et l’autre entre la Côte Fleurie (Honfleur, Trouville, Deauville) et le Pays d’Auge.