Visite de Villerville - L'église Notre-Dame de l'Asomption

Rue de l'église

14113 VILLERVILLE

Construite après le Château, la première église de Villerville date du XIIe siècle dont subsistent aujourd'hui le clocher massif, le toit en batière (toit à 2 pans inclinés) ; et le choeur de d'édifice, en pur style roman. Ce premier édifice est agrandi en 1871 avec deux nouvelles chapelles et la sacristie. De nouveaux travaux d'agrandissement surviennent en 1900, lui donnant sa forme actuelle particulière et unique.
L'église héberge de belles statues des XVe et XIXe siècles et une statue en bois du Saint Patron local Saint-Roch, qui, selon la légende soigna les malades atteints de la peste, maladie particulièrement virulente à l'époque, avant de contracter lui-même cette maladie, c'est pourquoi on le voit régulièrement représenté avec son chien léchant ses plaies.
Elle abrite aussi les reliques du martyr local Thomas Jean Montsaint, prêtre martyr exécuté le 2 septembre 1792 à l'abbaye de Saint Germain des Prés, pour avoir, pendant la Terreur, refusé de prêter serment à la République (ce qui signifiait ne plus reconnaître l’autorité du pape). Pour saluer son courage et sa foi, il fut béatifié par Pie XI en 1926. Une plaque commémorative scellée dans la tour du clocher de l'église rappelle son sacrifice et on attribua son nom à la première partie de « bout du haut ».

L’église de Villerville a aussi connu son heure de gloire musicale. En effet Gabriel Fauré composa la "Messe des Pêcheurs de Villerville" qui sera exécutée dans l'église une 1ère fois, sans instrument en septembre 1881, puis une seconde fois en septembre 1882.

eglisevillerville800x600 M. Le Guillard