Menu

Vous aimez écrire ? Ça tombe bien !

Lancez vous dans l'écriture avec le concours de nouvelles du Salon du livre de Villers-sur-Mer

Vous avez de l’imagination, vous aimez écrire mais vous avez toujours manqué de temps libre ? Pourquoi ne pas profiter de cette période de confinement pour vous y mettre ? Le salon du livre de Villers-sur-Mer vous propose de participer à son concours de nouvelles !

Créé en 2015 avec le salon du livre de Villers-sur-Mer, le concours de nouvelles veut donner une dimension créative et participative à la manifestation littéraire. Chaque année, le thème du concours et du salon reprend le titre d'un film réalisé par son parrain Claude Lelouch. Au fil des éditions, de plus en plus de participants sont au rendez-vous et 83 nouvelles avaient été envoyées l’an dernier. 

Pour cette édition 2020, ce sera le titre du film Il y a des jours… et des lunes

Une contrainte pour les participants : placer le titre dans la nouvelle qui sera soumise au jury. La nouvelle n’a pas besoin d’être en lien avec l’histoire du film, elle doit simplement reprendre son titre à l’endroit et dans le contexte de son choix au moins une fois dans le texte. 

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 mai à minuit et les lauréats sont annoncés pendant le salon. 

Le jury est composé de trois écrivains de la Société des Auteurs de Normandie (SADN), Gisèle Meunier, présidente du jury, Marc Masse et Denis Brillet, ainsi que de trois habitants de Villers-sur-Mer, Nicole Chedru, présidente de l’association bibliothèque pour tous, Claudine Guiochon, créatrice et animatrice du café littéraire de Villers-sur-Mer et un élu de la future équipe municipale. 

Règlement : 

La nouvelle doit être envoyée en deux exemplaires non agrafés à InDeauville. Aucune mention de nom ou de pseudonyme ne devra être portée sur le manuscrit et tout signe distinctif entraînera l'élimination du candidat. 
Afin de préserver l'anonymat, chaque participant(e) joindra, à son envoi, dans une enveloppe séparée, une lettre où figureront son nom, sa date de naissance, ses coordonnées postales, téléphoniques et électroniques.
En plus de l'envoi postal, le candidat enverra un courrier électronique à johan.boucher@indeauville.fr, avec en objet « Concours de nouvelles 2020 ». Dans le corps du courriel, il/elle indiquera ses nom, prénom, date de naissance, coordonnées postales, téléphoniques et électroniques. La manuscrit anonyme est à joindre au format Word. 
Les textes doivent être écrits en langue française, faire moins de 9 000 signes espaces compris et ne jamais avoir été publiés, ni primés à un autre concours.

Le règlement complet du concours est téléchargeable en cliquant ici.

Le Salon du livre de Villers-sur-Mer

Janine Boissard en dédicace au Salon du livre de Villers-sur-Mer - ©Clara Douet

Créé en 2015, le salon invite chaque année une cinquantaine d’auteurs et personnalités à profiter d’un dimanche à Villers-sur-Mer pour rencontrer et échanger avec leurs lecteurs. 

Romans, polars, BD, livres historiques, littérature jeunesse... les quelques cinquante auteurs présents proposent des ouvrages très différents aux centaines de visiteurs venus aux dédicaces. 

Des animations sont également prévues tout au long de la journée avec des lectures, des cafés littéraires, des tables rondes, des animations pour les enfants et la remise des prix de la Nouvelle.

Le cinéaste Claude Lelouch est parrain du salon du livre de Villers-sur-Mer depuis sa création.

Commissaire du salon : Bruno Amato (Administrateur de la Société des Auteurs De Normandie)

 

 

 

"Il y a des jours... et des lunes" : plus sur le film

Il y a des jours... et des lunes - Claude Lelouch

Ce film réalisé et produit par Claude Lelouch est sorti en avril 1990. Il traite du changement d'heure et de l'influence de la Lune sur quelques personnages... 

Synopsis :
Fin mars, on règle les pendules à l'heure d'été. Cette nuit-là, justement, est celle de la pleine lune. Il y a de la tension dans l'air, la mauvaise humeur se propage comme une épidémie, le quotidien est bouleversé, les êtres ne se rencontrent plus où il faudrait. Un camionneur prend en stop une femme qui vient juste de convoler, un restaurateur et son épouse jouent leur avenir à pile ou face, un chirurgien hésite à se marier. Ballotés, treize personnages se cherchent, s'évitent, se croisent.

Anecdote amusante, « Il y a des jours... et des lunes » est le 31ème film de Claude Lelouch, que le réalisateur a tourné en trente et un jours pour les trente ans de Film 13, sa société de production et de distribution de cinéma.

Dans ce film au casting de premier choix, on retrouve Gérard Lanvin, Patrick Chesnais, Annie Girardot, Marie-Sophie L., Francis Huster, Vincent Lindon, Salomé Lelouch, Philippe Léotard, Gérard Darmon, Jacques Gamblin, Patrick Bruel et Anouk Aimée. 

Claude Lelouch à propos du tournage du film

Il y a des jours... et des lunes - Claude Lelouch

Tourné en trente et un jours, ce trente et unième film – pour les trente ans des Films 13 – n’a jamais cessé d’aller plus vite que son ombre. Un vrai accouchement prématuré. L’enfant sera t-il normal ? J’avais connu d’autres urgences et j’en garde de bons souvenirs : « Un Homme et une Femme », vingt six jours; « La Bonne Année », vingt huit, « Smic Smac Smoc », sept.

Pour « Il y a des jours... et des lunes », j’ai même commencé le tournage avant d’y penser. J’essaye de m’expliquer. Le Conseil Régional de Normandie me commande un film de treize minutes sur la Normandie. Là aussi j’ai de bons souvenirs et j’accepte. A partir de là une image va pousser l’autre. Le court métrage sera le début du long.

Notre histoire peut commencer… Nous sommes en mars et nous passons à l’heure d’été….

Une heure de moins et l’on rate un avion, une affaire, la femme de sa vie. En plus c’est la fameuse pleine lune. Les comportements sont exacerbés, tendus et la mauvaise humeur se répand comme une épidémie. Le quotidien ne retrouve plus ses marques, les destins ne se croisent plus au bon endroit. Une seconde peut changer une vie… imaginons une heure ! Depuis cinquante deux ans, chaque matin, j’ai le sentiment que le jour qui arrive est le bon et qu’une fois de plus ça vaut la peine d’y aller.

A l’inverse « Il y a des jours… et des lunes » parle de ces jours où l’on n’aurait pas du y aller. Ces jours où l’infiniment grand s’amuse avec notre infiniment petit, où nous faisons rire et pleurer les autres parce que ce n’est pas notre jour…

Mais si en plus ce n’est pas notre lune, alors on n’a plus aucune protection et l’astre des tueurs et des amoureux peut s’en donner à cœur joie ! Voilà comment est née, dans la précipitation, cette histoire d’amour entre le quotidien et l’irrationnel.

Pourquoi la lune a le pouvoir de faire et défaire les couples plus vite que d’habitude ? Pourquoi a t-elle besoin de sacrifice humain ? Y-a t-il des vies ou l’on apprend à s’aimer ? Et des vies où l’on aime vraiment ?
Qui s’amuse avec nos hésitations ? Tout l’univers ? La lune en particulier ou simplement notre imagination ? Voilà ce que j’avais envie de filmer cette année de grandes révolutions et un soir de pleine lune.

Voir la bande-annonce du film "Il y a des jours... et des lunes"